Investissement fédéral dans l’aquiculture canadienne

pringbrook (Île-du-Prince-Édouard), 27 septembre 2007 – L’honorable Gerry Ritz, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a annoncé une aide de près de 1,1 million de dollars pour aider l’Alliance de l’industrie canadienne de l’aquiculture (AICA) à mettre en oeuvre sa stratégie de marketing international à long terme.

« Ce financement sera consacré à l’expansion des marchés existants pour le poisson et les produits de la mer d’élevage, ainsi qu’au développement de nouvelles possibilités internationales, a déclaré le ministre Ritz. Le nouveau gouvernement du Canada a la volonté de contribuer à l’innovation en aquiculture et à l’essor commercial international des produits aquicoles canadiens. »

En plus de travailler à l’expansion et au développement de nouveaux marchés internationaux pour les produits aquicoles canadiens, l’AICA est à élaborer une stratégie de relations publiques ciblée et coordonnée avec les acheteurs de produits de la mer et avec les consommateurs. Faire accroître la confiance des consommateurs dans la qualité supérieure et la salubrité des produits aquicoles canadiens est important pour l’avenir de l’industrie.

« L’industrie aquicole canadienne est bien positionnée pour conserver et accroître sa part des marchés étrangers prioritaires, a affirmé Mme Ruth Salmon, directrice exécutive de l’AICA. L’augmentation de la demande pour nos produits et l’exploration de nouveaux marchés contribueront à la croissance de l’industrie et bénéficieront à l’économie canadienne. »

L’AICA est une association sectorielle nationale qui représente les intérêts des exploitants aquicoles et des producteurs et fournisseurs d’aliments pour animaux, ainsi que les intérêts d’associations aquicoles provinciales pour les poissons et les mollusques et crustacés, afin que l’industrie aquicole canadienne demeure concurrentielle sur les marchés internationaux.

L’aide de 1 097 000 $ annoncée aujourd’hui est fournie au titre du Programme international du Canada pour l’agriculture et l’alimentation (PICAA). Le PICAA verse des contributions de contrepartie pour les initiatives sectorielles qui ont pour but de consolider la réputation du Canada comme chef de file mondial en matière de produits salubres de grande qualité, qui répondent aux exigences changeantes des marchés mondiaux, dans les secteurs de l’agriculture, de l’agroalimentaire, des boissons et des produits de la mer.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Alliance de l’industrie canadienne de l’aquaculture (AICA)
http://www.aquaculture.ca

Commentaires