Investissements importants en agroenvironnement

Saint-Hugues (Québec), 6 mai 2004 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Bob Speller, et la ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, Mme Françoise Gauthier, ont annoncé la signature de l’Accord collatéral du volet environnement du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA) dont l’Accord de mise en oeuvre Canada-Québec avait été signé en octobre dernier. Le gouvernement fédéral s’engage ainsi à verser 46,3 millions de dollars au Québec au cours des cinq années de l’entente pour soutenir l’effort des producteurs et productrices agricoles en matière d’agroenvironnement.

Cet accord confirme une entente entre les deux paliers de gouvernement en vertu de laquelle le Québec aura la gestion des deux programmes canadiens sur son territoire. Ainsi, le programme fédéral de planification de ferme agroenvironnemental, pour lequel un montant de plus de 26 millions de dollars est prévu, se concrétisera au Québec par la réalisation de plans d’accompagnement agroenvironnemental (PAA). Le programme relatif aux bonnes pratiques, pour lequel un montant d’environ 17 millions de dollars sur cinq ans est prévu, a, quant à lui, été harmonisé avec le programme Prime-Vert du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) dont il bonifiera l’aide destinée à l’agroenvironnement.

« Les programmes canadiens ont pour objectif de réduire les risques environnementaux liés aux activités agricoles en soutenant les entreprises dans l’adoption de bonnes pratiques agroenvironnementales, a précisé M. Speller. Tout en favorisant le respect de la réglementation québécoise, ces programmes permettront aux entreprises agricoles d’entreprendre une démarche d’amélioration continue et d’aller au-delà du minimum réglementaire. »

« En plus de fournir un apport financier substantiel, cet accord reconnaît les fondements de la démarche agroenvironnementale que le Québec a adoptée, soit une intervention basée sur l’élaboration de plans d’accompagnement agroenvironnemental adaptés à la situation de chaque entreprise et réalisés prioritairement par les clubs-conseils en agroenvironnement, a précisé Mme Gauthier. Les clubs-conseils ont permis d’obtenir des bénéfices environnementaux tangibles jusqu’ici et leur contribution permettra de répondre adéquatement aux besoins de l’ensemble des producteurs et productrices agricoles du Québec. Au terme de l’entente, nous prévoyons que 12 600 plans auront été réalisés et qu’autant d’entreprises auront poursuivi l’implantation de bonnes pratiques agro-environnementales. »

Une entente administrative sera conclue entre le MAPAQ et le Conseil de développement de l’agriculture du Québec (CDAQ). Elle prévoira que cet organisme administrera les fonds fédéraux consacrés à la réalisation des PAA.

Mme Gauthier a également annoncé que son gouvernement consacrera cette année 27,5 millions de dollars au programme Prime-Vert. Cette somme servira principalement à la construction d’ouvrages de stockage de fumiers et de lisiers, à l’acquisition d’équipements d’épandage, à la réduction de la pollution diffuse, à l’adoption de pratiques phytosanitaires destinées à la lutte contre les ennemis des cultures et au financement des services-conseils en agroenvironnement.

Les 27,5 millions de dollars consacrés au programme Prime-Vert en 2004-2005 constituent la première partie de l’investissement que le gouvernement du Québec prévoit consacrer à sa stratégie globale en matière d’agroenvironnement.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires