Jean-Pierre Raffarin promet de « protéger » les jeunes agriculteurs face à la distribution

Paris (France), 21 avril 2004 – Jean-Pierre Raffarin a promis aux représentants des jeunes agriculteurs que le gouvernement veillerait à protéger leurs intérêts face à la grande distribution.

« Nous avons eu de sa part une écoute très, très attentive sur le sujet, en disant qu’il fallait protéger les plus faibles et que les agriculteurs faisaient partie des catégories les plus faibles », a déclaré Jérôme Despey, président des Jeunes agriculteurs, à l’issue d’un entretien de près d’une heure et demie à Matignon.

Les Jeunes agriculteurs ont exprimé leur attachement à la loi Galland du 1er juillet 1996, qui interdit toute vente à perte par la grande distribution, mais qui a provoqué l’augmentation des « marges arrière », ces rabais accordés par le fabricant au commerçant.

Jérôme Despey a notamment demandé au Premier ministre que les abus constatés par les services de répression des fraudes soient rendus publics par les distributeurs. Selon lui, M. Raffarin s’est engagé à les associer à la table ronde que Nicolas Sarkozy doit convoquer prochainement sur le sujet. Le Premier ministre s’est également engagé à étudier la faisabilité « par le biais d’une loi ». de leur proposition sur la publication des abus.

M. Despey a par ailleurs exprimé la « profonde inquiétude » de ses adhérents sur la « gestion libérale » des règles d’installation des jeunes agriculteurs prévue selon lui par la réforme de la Politique agricole commune (PAC). M. Raffarin a promis des « éclaircissements » dans les prochaines semaines sur ce point.

Le Premier ministre s’est également engagé à répondre d’ici juin à la proposition des jeunes agriculteurs d’octroyer des points-retraite à titre gratuit pour les agriculteurs qui transmettent leur exploitation à un jeune.

M. Raffarin a en revanche opposé un sourire au souhait de Jérôme Despey que le ministère de l’Agriculture ne soit pas affecté par le plan de gel de crédits mis en oeuvre par Nicolas Sarkozy.

Source : AP

Commentaires