La CCB annonce un accord sur le transport

Winnipeg (Manitoba), 10 août 2001 – La Commission canadienne du blé (CCB) a annoncé la signature d’un accord sur le transport et la manutention du grain avec la Western Grain Elevators Association (WGEA) et avec Inland Terminal Association of Canada (ITAC). Cet accord devrait servir de base à l’élaboration d’un système de transports et de manutention plus conforme aux lois du marché.

« C’est un moment historique et nous avons hâte de travailler dans ce nouvel état de faits », commentait Greg Arason, président directeur général de la CCB. « Nous disposons désormais de règles claires et nettes qui vont nous permettre de voir à ce que le grain des producteurs se déplace de la façon la plus efficace et performante possible. »

Le gouvernement du Canada introduisait le 10 mai 2000 un projet de loi sur le transport. Depuis cette date, la CCB, la WGEA et l’ITAC se mettaient à négocier de façon à mettre en place un système plus conforme aux lois du marché.

« Compte tenu de l’importance de cet accord, il ne faut pas s’étonner du temps que ça a pris pour le finaliser », ajoutait Ken Ritter, président du conseil d’administration de la CCB. « Mais notre objectif d’emblée consistait à faire en sorte que les intérêts des agriculteurs soient protégés et nous sommes satisfaits d’y être arrivés. »

Cet accord sur trois ans et qui porte sur le transport du grain et sa manutention est une étape importante dans l’amélioration de la concurrence départ ferme. L’accord comporte en effet plusieurs initiatives intéressantes –attribution de wagons proportionnelle au volume de livraisons effectuées par les producteurs, améliorations au processus d’appels d’offres. Pour assurer la protection des intérêts des producteurs, la CCB va d’ailleurs poursuivre ses efforts dans le sens d’une concurrence accrue au niveau des chemins de fer dans le cadre des discussions qui auront lieu prochainement autour de la révision de la Loi sur les transports du Canada.

Contrôlée par les agriculteurs, la CCB est la plus importante agence de commercialisation d’orge et de blé au monde. En tant que l’un des principaux exportateurs canadiens, la CCB commercialise les céréales des Prairies dans plus de 70 pays à travers le monde à partir de son siège à Winnipeg. La CCB restitue la totalité du produit de ses ventes, moins frais de mise en marché, aux producteurs de l’Ouest canadien.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission canadienne du blé

http://www.cwb.ca/

Commentaires