La commission des bleuets sauvages du Maine interrompt son enquête sur l’imposition de tarifs sur les bleuets transformés canadiens

Maine (États-Unis), 28 août 2003 – La commission des bleuets sauvages du Maine (Wild Blueberry Commission) a annoncéqu’elle interrompt son enquête visant à déterminer si les producteurs ont des raisons de s’inquiéter quant à des pratiques commerciales déloyales relatives aux bleuets sauvagestransformés provenant du Canada. Le président de la commission, Roy Allen, deAllen’s Blueberry Freezer à Ellsworth, au Maine, à déclaré : « Des deux côtésde la frontière, on a fait preuve de beaucoup de bonne volonté afin d’atténuerles appréhensions de l’industrie sans intervention du gouvernement des Etats-Unis. » M. Allen a indiqué qu’une réunion de l’Association des bleuets sauvagesde l’Amérique du Nord se tiendra les 7 et 8 octobre et que le programme seraétoffé afin d’y inclure une discussion sur les questions ayant mené à ladécision d’entreprendre une enquête sur les pratiques commerciales.

L’Association des bleuets sauvages de l’Amérique du Nord est uneassociation internationale de producteurs et de transformateurs de bleuetssauvages du Maine, des provinces maritimes du Canada, ainsi que du Québec.Elle fait la promotion des bleuets sauvages. Beaucoup attribuent à son travaille mérite d’avoir mieux fait connaître le bleuet comme aliment santé auprèsdes consommateurs. L’Association tient deux assemblées de son conseild’administration par année afin de discuter et d’élaborer des plans depromotion. Ses sources de financement sont les producteurs et lestransformateurs de bleuets du Maine, par l’intermédiaire de la commission desbleuets sauvages du Maine, ainsi que les producteurs et transformateurscanadiens.

Le président Allen a souligné : « La réunion qui aura lieu au Québec a pour objectif de trouver des façons de régler nos problèmes entre nous. Nousespérons avoir une discussion exhaustive sur les questions qui touchent lesintérêts de cette industrie. » M. Allen a fait remarquer que les producteurs etles transformateurs de bleuets sauvages du Maine et du Canada ont depuislongtemps l’habitude de régler les problèmes et les inquiétudes de l’industrieet qu’il avait espoir de voir les préoccupations actuelles se résoudre demanière constructive par les membres de l’industrie, sans interventioncommerciale de la part du gouvernement. Ed Flanagan, président de Jasper Wyman& Son, société établie à Milbridge, au Maine, laquelle détient une filiale àl’Ile-du-Prince-Edouard, a acquiescé. « Nous devrions profiter de l’occasionpour essayer de résoudre ces questions au sein de l’industrie. Nous appuyonssans réserve l’esprit dans lequel l’assemblée d’octobre avec nos homologuescanadiens a été convoquée. »

La commission des bleuets sauvages du Maine travaille pour le compte desproducteurs et des transformateurs de bleuets sauvages du Maine dans ledomaine des relations avec l’industrie, les gouvernements et le public.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Wild Blueberry Association of North America (WBANA)
http://www.wildblueberries.com/

Commentaires