La création d’une Fondation mondiale pour l’agriculture proposée par Jacques Chirac

Paris (France), 13 juin 2003 – Le président Jacques Chirac a proposé la création d’une Fondation pour l’agriculture et le développement rural dans le monde pour promouvoir un modèle agricole « à la fois moderne et humain » dans les pays pauvres.

S’appuyant sur les professionnels et les centres de recherche français, cette fondation permettra « d’apporter un appui technique aux pays les plus pauvres et organiser la réflexion sur les stratégies agricoles de développement », a dit M. Chirac.

Le chef de l’Etat a fait cette proposition devant le Congrès mondial des jeunes agriculteurs qui s’est réuni pendant trois jours à Paris.

Il a précisé que ce projet était ouvert à tous les pays intéressés par « cette démarche pragmatique et ambitieuse ».

M. Chirac estime que « l’accès au progrès technique est déterminant » mais souligne à propos des organismes génétiquement modifiés (OGM) qu’il « faut s’assurer qu’ils correspondent à de réels besoins et que le principe de précaution est bien respecté ».

Applaudi par les jeunes paysans, venus d’une centaine de pays, il a affirmé que les OGM ne devaient pas devenir « un facteur de dépendance supplémentaire » des agriculteurs des pays pauvres à l’égard des entreprises productrices de semences.

« Toutes ces conditions ne me paraissent pas remplies aujourd’hui », a ajouté Jacques Chirac en soulignant que tous les pays devaient « pouvoir faire ce choix en toute souveraineté ».

Source : AFP

Commentaires