La culture culinaire québécoise à Chicago

Québec (Québec), le 23 mars 2001 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, est fier de la présence à Chicago de deux grands chefs québécois qui contribuent à faire connaître la culture culinaire québécoise et les produits des régions du Québec. Au cours des derniers jours, ces chefs ont pris part à un échange avec la plus prestigieuse institution d’art culinaire et d’hôtellerie de Chicago, le Kendall College, et à la réalisation d’un dîner-bénéfice au réputé Drake Hotel, auquel assistaient 300 convives.

Le ministre Arseneau a précisé que « cette activité promotionnelle renforcera le positionnement des produits québécois exportés sur le marché américain et contribuera au développement de ce marché pour de nouveaux produits ». Les retombées économiques de cette activité, qui s’est déroulée du 19 au 23 mars, profiteront aux producteurs, aux pêcheurs, aux transformateurs et aux artisans de la table, qui, grâce à leur expertise et à leur travail remarquable, contribuent à la renommée du Québec en matière de culture culinaire.

Une programmation de taille pour deux grands chefs

C’est par l’entremise de la Délégation du Québec à Chicago que ces deux chefs québécois ont été invités à faire la promotion de la cuisine québécoise et à mettre en valeur les produits des régions du Québec. La créativité et le savoir-faire de Mme Marie-Chantal Lepage du Manoir Montmorency de Beauport, nommée chef de l’année 2000 par la Société des chefs cuisiniers et pâtissiers du Québec, et de M. Richard Desjardins, professeur à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec, ont permis à ceux-ci de réaliser ce projet.

Un dîner, dont les profits seront versés à l’Association des petits frères des pauvres, a été élaboré pour les 300 personnes invitées dans l’un des hôtels les plus reconnus, le Drake Hotel. Aiguillettes de canard fumé, truite des Cantons-de-l’Est, suprême de pintade de Saint-Michel caramélisé à la pomme de glace, canneberges « Bergevin » et crème de cassis de l’île d’Orléans, ne sont que quelques-uns des éléments qui composent ce menu gastronomique.

Au cours de leur séjour, les chefs québécois ont également donné des ateliers aux étudiants et étudiantes en art culinaire du Kendall College. Ceux-ci portaient sur la culture culinaire québécoise, l’excellence des produits régionaux, les bonnes tables du Québec et les circuits agrotouristiques.

« C’est, entre autres, grâce à des activités de promotion comme celle-ci que le Québec atteindra son objectif de doubler, d’ici 2005, les exportations agroalimentaires, pour atteindre 4 milliards de dollars », a conclu le ministre Arseneau.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires