La FCA crée un consensus international

Tokyo (Japon), 16 janvier 2003 – La Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) a conclu ses réunions avec les dirigeants agricoles internationaux à Tokyo en accueillant la National Farmers Union des États-Unis dans les rangs des signataires de la Déclaration conjointe visant l’adoption par l’Organisation mondiale du commerce (OMC) de règles justes et équitables en matière de commerce agricole.

La Déclaration conjointe visant l’adoption de règles justes et équitables en matière de commerce agricole, qui a été rédigée et adoptée à l’origine par des groupes agricoles représentant 32 pays en octobre dernier à Genève, énonce 11 principes directeurs qui doivent être à la base des négociations commerciales multilatérales. Ces principes comprennent les négociations en cours à l’OMC, qui doivent procurer des résultats positifs aux agriculteurs du monde entier, un meilleur fonctionnement des marchés agricoles, l’amélioration des perspectives des marchés d’exportation, la capacité de maintenir des systèmes de mise en marché ordonnée comme la gestion de l’offre, et la reconnaissance de la nécessité éventuelle de varier le niveau de traitement spécial et différentiel, en fonction du niveau de développement du pays. La Déclaration reconnaît également l’OMC comme principale tribune pour l’établissement de règles commerciales justes et efficaces.

« La FCA continue de travailler fort au dégagement d’un consensus international sur cette Déclaration pour faire en sorte que l’issue des négociations à l’OMC rapporte des avantages aux producteurs et améliorent les revenus des agriculteurs du monde entier », a déclaré Bob Friesen, président de la FCA. « Il y a un leadership évident au niveau des fermes, et nous comptons maintenant sur nos représentants à l’OMC pour faire respecter les priorités que les agriculteurs ont exposées dans la Déclaration conjointe. »

La National Farmers Union est le douzième groupe agricole à adopter la Déclaration, qui a maintenant l’appui de 34 pays, dont des représentants du monde en développement et du monde développé. La National Farmers Union est un organisme agricole général, qui regroupe près de 300 000 familles exploitant des fermes et des ranchs dans tous les États-Unis. « La National Farmers Union est fière d’appuyer cette Déclaration et d’unir ainsi sa voix à celle d’organismes d’agriculteurs d’optique commune dans le monde entier », a déclaré Dave Frederickson, président de la NFU. « Cette Déclaration constitue un plan d’action pour les négociations en cours à l’OMC, en vue de l’établissement de règles commerciales justes et équitables au profit des agriculteurs du monde. »

En plus de la NFU et de la FCA, les signataires de la déclaration sont : le Comité des organisations professionnelles agricoles de l’Union européenne (COPA), le Comité général de la coopération agricole de l’Union européenne (COGECA), l’Icelandic Farmers Union, JA Zenchu (Japon), la National Agricultural Cooperative of Korea, la Norvegian Farmers Union, la Sri Lanka Cooperative Marketing Federation, l’Union suisse des paysans, le Réseau des organisations paysannes et de producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA – pays participants : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo).

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

National Farmers Union (États-Unis)
http://www.nfu.org.uk/

Commentaires