La Maison du Gibier inc. : « Les ressources humaines de l’entreprise sont notre force » – Jean Rondeau, vice-président aux opérations

Québec (Québec), 21 juin 2001 – Le travail d’équipe, la progression dans la carrière, l’autonomie dans l’exécution des tâches et une grande latitude dans la prise de décision relative à l’organisation du travail… voilà, esquissés à grands traits, les principes qui sous-tendent la philosophie de gestion des ressources humaines à la Maison du Gibier inc.

Fondée en 1982, l’entreprise est située à Charlesbourg dans la région de Québec et se spécialise dans la transformation et la distribution de viande de gibier. Elle a à son emploi 24 personnes non syndiquées.

À la Maison du Gibier, la responsabilisation des personnes constitue l’un des fondements de la gestion des ressources humaines. Aussi les employés sont-ils invités à exprimer ouvertement leurs idées en ce qui a trait à leur participation à la croissance de l’entreprise et à l’amélioration du climat de travail, peu importe le poste qu’ils occupent. Pour M. Bilodeau, « c’est important d’écouter ce que les autres ont à dire, parce que c’est ça qui nous permet d’avancer ». Un groupe de travail composé des représentants et représentantes des différents services de l‘entreprise a d’ailleurs été mis sur pied dans le but de favoriser l’interaction entre la direction et les membres du personnel.

Ce respect des personnes et de leur rôle au sein de l’entreprise n’est pas étranger à la rentabilité et au succès de celle-ci en ce qui concerne certains éléments, comme la salubrité, la qualité des produits, le roulement du personnel, ainsi que la santé et la sécurité au travail.

La Maison du Gibier inc. est l’une des sept entreprises ayant participé à une étude intitulée « Pratiques innovatrices en matière de gestion des ressources humaines », publiée récemment par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Cette étude visait à mettre en lumière des expériences nouvelles et fructueuses de gestion des ressources humaines dans des entreprises de transformation et de distribution agroalimentaires.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires