La production porcine à l¹heure du cinéma

Août 2001 – Au début du mois de septembre, le porc québécois sera la vedette d’un documentaire de l’ONF produit par un jeune cinéaste de 28 ans, Hugo Latulippe, qui a fait ses débuts à l’émission Course Destination monde. Le documentaire en question, qui s’intitule Bacon, le film, traiterait du rôle de l’État dans la dynamique du secteur porcin, sur le partenariat entre l’État et le secteur porcin ainsi que sur le sort des citoyens ordinaires dans la mécanique décisionnelle des projets reliés à la production porcine, leurs impacts envi-ronnementaux, etc. Un questionnement qui engloberait la santé, la pollution, la mondialisation et l’argent. « C’est un sujet d’actualité, c’est un film qui va servir d’outil » a déclaré M. Latulippe à l’occasion d’une entrevue accordée exclusivement au journal Le Soleil. Le cinéaste désire que le documentaire soit diffusé et surtout accompagné de discussions où pourront échanger les producteurs et les citoyens, ouvrant ainsi un débat sur le secteur. Le ci-néaste affirme que « toutes les parties ont été traitées dans le film de façon équitable et sont bien représen-tées », entre autres le monde rural ainsi que tous les intervenants de la production porcine. Bacon, le film sera lancé en cascade au Saguenay (12), à Québec (13) et à Montréal (14) durant le mois de septembre. Le film d’une durée en salle d’une heure, 20 minutes, aura pris plus d’un an de travail au réalisateur. Il devrait être diffusé au petit écran au mois de novembre. Dès qu’ils pourront visionner le documentaire, soit au début du mois de septembre, les responsables de la Table filière de la production porcine du Québec réagiront rapidement.

Source : Écho-Porc 27-08-2001

Commentaires