L’agriculture: point de mire à l’occasion du mois de sensibilisation au Canada atlantique

Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard), 10 octobre 2000 – Une campagne de sensibilisation du public est bien en marche depuis ce matin, à l’Île-du-Prince-Édouard’Cette campagne vise à mettre l’accent sur l’importance du secteur canadien de l’agriculture et de l’alimentation, un secteur qui représente 100 milliards de dollars par année, et à mettre en évidence les emplois que ce secteur crée ainsi que sa réputation internationale comme fournisseur d’aliments sains et de haute qualité.

Le député de Hillsborough, M. George Proud, au nom du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, et le ministre de l’Agriculture et des Forêts de l’Île-du-Prince-Édouard, M. Mitch Murphy, se sont joints, samedi dernier, aux représentants agricoles, ruraux et municipaux de l’Île afin de donner le coup d’envoi à la deuxième édition annuelle de la Fête canadienne de l’agriculture et de l’alimentation au Farmer’s Market à Charlottetown.

L’agriculture demeure la plus grande industrie de l’Île-du-Prince-Édouard. L’an dernier, cette industrie a généré 345 millions de dollars en recettes monétaires agricoles.

« C’est une industrie dont on peut parler longuement, a souligné M. Proud. Non seulement les aliments que produit le secteur canadien de l’agriculture et de l’alimentation sont parmi les plus sains et de la meilleure qualité au monde, mais ce secteur produit aussi des éléments employés dans la fabrication d’autres produits d’usage commun tels que des médicaments en passant par les pièces d’auto jusqu’aux bandes vidéo. »

« La Fête canadienne de l’agriculture et de l’alimentation est l’occasion de reconnaître les énormes contributions de l’industrie agricole et alimentaire pour notre province, a affirmé le ministre Murphy. Cette fête nous donne aussi l’occasion de souligner le travail des agriculteurs, qui produisent des aliments salubres et de haute qualité reconnus partout dans le monde. »

En 1999, l’Île-du-Prince-Édouard a exporté pour plus de 241 millions de dollars en produits alimentaires et agricoles à plus de 40 pays.

La production agricole de l’Île comprend les pommes de terre, qui comptent pour plus de la moitié du total des recettes monétaires agricoles, le secteur laitier qui s’élève à 50 millions de dollars et celui de l’élevage bovin et porcin qui atteint les 60 millions de dollars.

De nouveaux produits s’ajoutent à ceux-ci sur les marchés comme les choux maraîchers, le blé de mouture et l’orge de brasserie. Par ailleurs, la production de bleuets est l’un des marchés qui a connu le plus haut taux de croissance l’an dernier. Au cours des prochaines années, la production de bleuets dans la province sera dix fois plus grande.

« L’agriculture de l’Île se diversifie constamment, ce qui crée plus de débouchés et de marchés en croissance que les producteurs locaux peuvent exploiter, a affirmé le président du Comité de sensibilisation à l’agriculture de l’Î.-P.-É., le Dr Bob Curtis. Par sa campagne de sensibilisation, notre groupe vise à faire connaître davantage le secteur auprès du public et à souligner son importance au sein de l’Île. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires