Lancement de la campagne de publicité du homard du Québec de 2009

Montréal (Québec), 7 mai 2009 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, a assisté au lancement de la campagne de publicité du homard du Québec organisée par les partenaires de l’industrie. L’activité se tenait au restaurant Hélène de Champlain à Montréal.

« Je tiens à féliciter l’ensemble des acteurs de l’industrie pour la réalisation de cette deuxième campagne publicitaire qui représente un geste concret pour la reconnaissance des produits alimentaires québécois. Grâce à cette belle initiative, les consommateurs pourront reconnaître facilement les homards de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine », a indiqué le ministre Laurent Lessard.

Cette importante opération publicitaire est rendue possible, pour une deuxième année consécutive, grâce à la collaboration de l’Office des pêcheurs de homard des Îles-de-la-Madeleine, de l’Association québécoise de l’industrie de la pêche ainsi que du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie. Ces partenaires se sont donné comme objectif de faire connaître ce crustacé aux consommateurs québécois en mettant en valeur ses caractéristiques distinctives, telles sa taille, sa fraîcheur et sa saveur. Cette année encore, les homards de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine seront facilement repérables grâce au logo d’Aliments du Québec qui est apposé sur les élastiques blancs fixés aux pinces des homards.

Les organisateurs profitent également de l’occasion pour susciter de nouveaux liens d’affaires entre les transformateurs des régions maritimes productrices et les distributeurs des régions urbaines.

« J’invite les entreprises de distribution à choisir le homard du Québec. Je convie également les consommateurs des régions urbaines à privilégier ce crustacé, que ce soit à la poissonnerie, au supermarché ou au restaurant. Outre le plaisir que vous aurez à déguster un produit savoureux, vous contribuerez à la santé économique du Québec et de ses régions », a déclaré le ministre Lessard.

L’offensive que mènent les acteurs de l’industrie permet d’atteindre un des objectifs du Plan d’action ministériel pour l’industrie des pêches et de l’aquaculture commerciales, soit de mieux vendre les produits marins du Québec sur le marché intérieur.

Au Québec, quelque 570 pêcheurs de homard débarquent annuellement environ 3 500 tonnes de ce crustacé, pour une valeur de plus de 38 millions de dollars. Chaque année, les 18 usines de transformation situées dans les régions maritimes expédient et commercialisent du homard vivant et transformé pour une valeur estimée à 68 millions de dollars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires