Lancement du laboratoire rural sur les nouvelles technologies de l’information et de communication

Ville-Marie (Québec), 12 mars 2009 – Le député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, monsieur Daniel Bernard, au nom de la vice-première ministre et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, madame Nathalie Normandeau, a annoncé le versement d’une aide financière de 100 000 $ à la Société de développement du Témiscamingue pour lancer le laboratoire rural sur les nouvelles technologies de l’information et de communication (TIC) et le développement rural de la région.

Ce laboratoire vise à imaginer et à mettre en oeuvre des initiativesinnovantes en matière de mise en valeur des TIC dans les milieux ruraux. Plusspécifiquement, il permettra de partager et de faire connaître les usages desTIC et de créer de nouvelles façons de les mettre à profit dans l’intérêt dela ruralité.

L’aide financière provient de la mesure de mise en place de laboratoiresruraux, issue de la Politique nationale de la ruralité 2007-2014, poursoutenir des projets précurseurs et d’envergure. Leur réalisation offrira denouvelles perspectives de développement au milieu, de façon à renouveler laruralité québécoise. L’aide gouvernementale complète les partenariats et lesinvestissements locaux, lesquels témoignent bien de l’ancrage et del’appropriation du projet dans le milieu.

« Je suis très fier de souligner la qualité de ce projet qui constitue uneréponse originale et novatrice à la nécessité, pour les collectivités rurales,de faire des nouvelles technologies de l’information et des communications, unlevier de développement et d’innovation. Je souhaite qu’il devienne une sourced’inspiration pour toutes les régions du Québec et qu’il serve de modèle àd’autres projets porteurs d’avenir », a mentionné le député Bernard.

Les laboratoires ruraux sont destinés à bonifier la vie économique,sociale et culturelle des territoires ruraux en explorant et en expérimentantde nouvelles voies d’avenir. Et comme ces communautés peuvent apprendre lesunes des autres, les promoteurs de ces projets de laboratoire partageront lesobservations faites et les résultats obtenus au cours de leur expérimentation.

La Société de développement du Témiscamingue est heureux de l’appui demadame Nathalie Normandeau, vice-première ministre et ministre des Affairesmunicipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, qui a acceptéd’appuyer un tel projet qui a pour but de faire en sorte que les localitésrurales s’approprient le réseau collectif à large bande enAbitibi-Témiscamingue en utilisant de façon optimale, les nouvellestechnologies de l’information et des communications.

« En explorant de nouvelles avenues de solutions fondées sur des approchescoopératives ou communautaires, nous favorisons le développement et lerapprochement des secteurs rural et urbain. Je félicite la Société dedéveloppement du Témiscamingue pour son initiative », a conclu la ministreNormandeau.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère des Ressources Naturelles du Québec
http://www.mrn.gouv.qc.ca/

Commentaires