Le Canada et l’Ontario signent l’entente-cadre Cultivons l’avenir

Ottawa (Ontario), 1 avril 2009 – Le secteur agroalimentaire de l’Ontario sera plus innovateur, plus réceptif et plus rentable grâce à un investissement d’environ 300 millions de dollars que feront les gouvernements du Canada et de l’Ontario sur cinq ans en vertu de l’entente Cultivons l’avenir. M. Gerry Ritz, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada, et Mme Leona Dombrowsky, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario, ont annoncé aujourd’hui la mise en oeuvre de nouveaux programmes Cultivons l’avenir pour le secteur agroalimentaire. L’entente fédérale-provinciale exposant les détails des programmes mis en oeuvre en Ontario a été signée.

Les intervenants de l’industrie ont été longuement consultés sur les programmes qui devraient être offerts en Ontario dans le cadre de l’entente Cultivons l’avenir. Ces programmes sont par conséquent axés sur deux secteurs : Pratiques exemplaires et Innovation et science. Les programmes de la série Pratiques exemplaires visent une amélioration du rendement dans quatre domaines clés : l’environnement et les changements climatiques, la salubrité et la traçabilité des aliments, l’expansion des entreprises et la biosécurité. Ceux de la série Innovation et science favoriseront et appuieront les travaux de recherche en cours et la commercialisation des résultats de ces travaux.

« Je suis très fier du fait que nous ayons conclu une entente avec l’Ontario. Il s’agit là d’un événement particulièrement marquant pour les producteurs de l’Ontario. Les programmes Cultivons l’avenir se traduiront par des résultats concrets pour les agriculteurs et leur famille, et mettront davantage l’accent sur la rentabilité et l’innovation. » – M. Gerry Ritz, ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« L’entente-cadre Cultivons l’avenir reflète les besoins de notre industrie agroalimentaire. Elle met l’accent sur le développement d’un secteur rentable grâce à des investissements dans l’innovation, à une approche souple visant à répondre aux besoins particuliers des entreprises et à la multiplication des partenariats avec l’industrie. » – Mme Leona Dombrowsky, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario
http://www.omafra.gov.on.ca/french/index.html

Commentaires