Le Canada participe à la rencontre du 20e anniversaire du Groupe de Cairns

Ottawa (Ontario), 22 septembre 2006 – L’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a accueilli favorablement les résultats de la rencontre organisée à l’occasion du 20e anniversaire du Groupe de Cairns qui a eu lieu du 20 au 22 septembre 2006, à Cairns, en Australie. Le Canada s’est joint aux 17 autres pays membres du Groupe de Cairns dans le but de relancer les négociations de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur l’agriculture.

« Le Canada a beaucoup à gagner de la réussite du cycle de négociations de Doha. L’interruption récente des négociations a été un dur coup pour le Canada, a déclaré le ministre Strahl. En collaborant avec le Groupe de Cairns et d’autres membres de l’OMC, le nouveau gouvernement du Canada continuera de militer en faveur de solides résultats pour notre secteur agricole, ce qui comprend à la fois les industries dont les activités sont axées sur l’exportation et celles qui sont soumises à la gestion de l’offre. »

À Cairns, le Canada a participé à des discussions sur des moyens éventuels de faire avancer les négociations avec d’autres membres du Groupe de Cairns, de même qu’avec d’autres acteurs principaux des négociations de l’OMC, notamment le directeur général de l’OMC, Pascal Lamy, le secrétaire de l’Agriculture des États-Unis, Mike Johanns, la déléguée commerciale générale des États-Unis, Susan Schwab et le ministre de l’Agriculture, des Forêts et des Pêches du Japon, Shoichi Nakagawa.

À la fin de la réunion, le Groupe de Cairns a présenté une déclaration qui mettait l’accent sur l’importance d’une réforme fondamentale du commerce international des produits agricoles et sur la nécessité de déployer promptement des efforts efficaces en vue de combler l’écart dans les positions de négociation qui ont mené à l’impasse actuelle.

La participation du Canada au Groupe de Cairns, qui favorise des résultats ambitieux pour le cycle de négociations de Doha, constitue une partie essentielle de la stratégie du Canada à l’OMC. Dans le cadre des négociations sur l’agriculture, le Canada milite en faveur de l’élimination de toute forme de subventions à l’exportation, d’une réduction importante du soutien interne qui crée un déséquilibre commercial et de l’amélioration réelle et sensible de l’accès au marché. Nous avons également adopté des positions fermes afin d’appuyer nos industries soumises à la gestion de l’offre. La déclaration adoptée par le Groupe de Cairns est parfaitement conforme à ces objectifs.

Le Groupe de Cairns a été créé en 1986 à Cairns, en Australie, par un groupe de petits et de moyens exportateurs agricoles en quête de la réalisation d’objectifs communs en matière de libéralisation du commerce agricole. Parmi les membres du groupe, citons l’Argentine, l’Australie, la Bolivie, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Guatemala, l’Indonésie, la Malaisie, la Nouvelle Zélande, le Pakistan, le Paraguay, les Philippines, l’Afrique du Sud, la Thaïlande et l’Uruguay. À la rencontre du Groupe de Cairns, le Canada était représenté par une délégation de haut niveau que dirigeait le sous-ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Leonard Edwards. On y retrouvait également le négociateur principal en agriculture du Canada, Steve Verheul, et l’ambassadeur du Canada à l’OMC, Donald Stephenson.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires