Le Canada propose un règlement pour recommencer à importer du boeuf américain

Ottawa (Ontario), 31 janvier 2005 – L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a annoncé un projet de règlement visant à lever les restrictions à l’importation pour une gamme de produits provenant des États-Unis actuellement interdits. Ces restrictions avaient été mises en place à la suite de la détection d’un cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) dans l’État de Washington, le 23 décembre 2003.

L’ACIA prévoit, en se fondant sur les lignes directrices de l’Office international des épizooties, permettre l’importation de bovins vivants nés en 1998 ou plus tard, de boeuf provenant d’animaux de tous âges dont les matériels à risque spécifiés auront été retirés et de divers autres produits. Les produits qui continuent de poser des risques élevés, comme certains aliments pour animaux, demeureront interdits.

Grâce au projet de règlement, la politique canadienne concernant l’ESB s’appliquant aux importations provenant des États-Unis sera davantage conforme aux lignes directrices internationales fondées sur des critères scientifiques, qui visent à assurer des échanges commerciaux sûrs tout en protégeant la santé des humains et des animaux.

En ce qui concerne la fièvre catarrhale du mouton et l’anaplasmose, le projet de règlement permettra durant toute l’année l’importation dans les parcs d’engraissements canadiens de bovins d’engraissement des Etats-Unis destinés à être abattus, tout en maintenant un niveau maximal de protection des animaux. De plus, des efforts pour appliquer ce projet de règlement aux bovins de reproduction seront entrepris après la publication, cette année, d’une étude complétée récemment en Alberta.

« Notre intervention à la suite de l’ESB demeure fondée sur la science et les principes scientifiques démontrent clairement que des échanges commerciaux sûrs peuvent et devraient continuer lorsque les mesures de protection appropriées sont en place, a déclaré le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Andy Mitchell. Les mesures uniformes de protection de la santé humaine et animale adoptées par les États-Unis et le Canada nous permettront de réintégrer la totalité de nos marchés. »

Le projet de règlement a été publié dans la partie I de la Gazette du Canada. Une période de commentaires de 30 jours prenant fin le 1er mars 2005 est prévue pour permettre aux parties intéressées de faire part de leurs commentaires. Entre temps, les restrictions à l’importation actuellement en vigueur continuent de s’appliquer.

L’ACIA est en train d’élaborer une politique d’importation plus large reliée à l’ESB qui s’appliquera à tous les pays ayant signalé la maladie. Comme c’est le cas pour ce projet de règlement, cette nouvelle politique tiendra compte de l’engagement permanent du gouvernement de respecter les critères scientifiques reconnus et sera en outre conforme au savoir actuel sur la maladie. L’ACIA a bon espoir qu’en adaptant la politique d’importation du Canada aux directives internationales, elle encouragera d’autres pays à adopter des approches similaires, plus appropriées.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires