Le centre des brise-vent fait peau neuve

Indian Head (Saskatchewan), 12 juillet 2001 – Le Centre des brise-vent d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) a célébré ses 100 ans au service de la population des Prairies en organisant une journée champêtre au cours de laquelle on a jeté un regard sur le passé et donné une vue rapide de l’avenir.

Le ministre des Ressources naturelles, M. Ralph Goodale, au nom du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a visité le chantier de construction d’une nouvelle serre et d’un nouveau laboratoire à la fine pointe de la technologie, sur le site du Centre des brise-vent. Évaluées à deux millions de dollars, les nouvelles installations permettront au Centre d’accroître ses activités de recherche appliquée dans les domaines de l’agroforesterie, de l’établissement de brise-vent, de l’amélioration de certaines espèces d’arbres et des soins à y apporter, tout en étudiant de nouvelles possibilités de diversification. Les travaux de construction devraient être terminés en octobre.

M. Goodale a aussi contribué à souligner l’anniversaire par une cérémonie de plantation commémorative d’un arbre.

« Le Centre a grandi tout comme son mandat, a déclaré M. Goodale. Les avantages traditionnels du programme de plantation d’arbres – l’octroi d’arbres pour protéger la population des Prairies, ses terres et son environnement – revêtent autant d’importance aujourd’hui qu’auparavant. »

« Grâce à cet investissement, des recherches de pointe pourront faire naître des possibilités novatrices de renouveau pour l’environnement et les régions rurales, de la sélection de variétés plus saines et plus rustiques à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à l’exploration d’un large éventail de possibilités de diversification », a ajouté M. Goodale.

Le Centre a distribué 35 000 arbres en 1901, sa première année d’activité. Aujourd’hui, il distribue en moyenne six millions d’arbres par année, et travaille avec un certain nombre de partenaires à améliorer la qualité de vie des producteurs et à protéger les ressources naturelles du Canada. Les activités de la journée champêtre soulignant les premières années du Centre comprenaient des démonstrations avec une charrue tirée par un cheval et des promenades en charrettes tirées par des chevaux. Les plus récents travaux de recherche et de développement ont aussi été présentés, avec des colloques et des démonstrations couvrant des sujets comme la planification et l’entretien des brise-vent, la sélection et l’élagage des arbres ainsi que la production fruitière.

Exploité par l’Administration du rétablissement agricole des Prairies (ARAP) d’AAC, le Centre des brise-vent a mis au point plusieurs espèces supérieures d’arbres et d’arbrisseaux pouvant résister au rude climat des Prairies. Le Centre procède aussi à des essais sur divers arbres et arbrisseaux qui seraient utilisables commercialement par les agriculteurs dans les régions productrices de fruits et de sirop d’érable, de bois d’oeuvre et à titre de source de fibres pour l’industrie de la transformation du bois.

Des brise-vent bien conçus s’accompagnent de nombreux avantages. Sur le terrain, ils protègent les sols et les cultures et réduisent l’évaporation en diminuant la vitesse du vent. Autour des terres agricoles, ils réduisent le vent, contrôlent la poudrerie, protègent le bétail et les bâtiments et retiennent la neige pour contribuer à la reconstitution des réservoirs. Les brise-vent s’accompagnent aussi de possibilités de diversification et de création d’habitat faunique tout en atténuant les effets du changement climatique en absorbant le carbone atmosphérique.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Centre des brise-vent de l’ARAP

http://www.agr.ca/pfra/shbgenf.htm

Commentaires