Le chantier d’ensilage, ça commence maintenant!

À Nicolet, dans la principale région de la production laitière au Québec, le Centre-du-Québec, les frères Jean et Paul Rousseau de la ferme Rhétaise travaillent activement à la préparation du chantier d’ensilage de maïs.

« On n’a pas encore commencé, expliquait Jean Rousseau en entrevue le vendredi 11 septembre. On est en train de faire des tests de maturité. » Les journées chaudes des dernières semaines ont hâté la maturité du maïs ensilage.

Dans la région, Jean Rousseau ne connaît pas d’autres producteurs qui ont débuté la récolte. « C’est sûr que dans les deux prochaines semaines, ça va ensiler », disait-il vendredi.

La ferme Rhétaise récolte 80 hectares de maïs ensilage pour son troupeau de 270 vaches, dont 220 vaches à la traite. S’il fait beau, il faut sept jours complets pour récolter et entreposer cet ensilage qui est central dans l’alimentation des vaches en lactation.

La vidéo suivante, produite par l’agronome Alain Fournier du MAPAQ au Centre-du-Québec, explique la façon de réussir un bon chantier d’ensilage tel que réalisé à la ferme Rhétaise. La vidéo a été produite dans le cadre de la journée INPACQ à la ferme qui a eu lieu chez les Rousseau en juillet dernier.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires