Le CVP autorise l’usage limité des vaccins aux Pays-Bas

Bruxelles (France), 23 mars 2001 – Le Comité vétérinaire permanent (CVP) européen a autorisé vendredi l’usage limité de la vaccination pour aider les Pays-Bas à combattre la fièvre aphteuse mais une vaccination à grande échelle reste exclue.

Onze des quinze pays européens membres du CVP ont voté pour une vaccination limitée aux Pays-Bas, a déclaré à Reuters Sven Johansson, directeur adjoint du conseil de l’agriculture de Suède.

« Ils peuvent vacciner à très petite échelle si une situation particulière l’exige, dans une zone de 10 km autour de la zone contaminée », a-t-il précisé, ajoutant que les Néerlandais avaient déclaré n’avoir aucune intention d’entamer un programme de vaccination pour le moment, sauf nécessité.

L’abattage demeure la principale stratégie d’éradication de l’épizootie, a poursuivi Johansson.

La porte-parole de la Commission européenne Beate Gminder avait auparavant déclaré que l’usage de vaccins serait limité à des animaux qui seraient abattus — car ces derniers se trouvaient dans une zone de protection entourant une région contaminée — pour les empêchers de propager la maladie.

En outre, les vaccins ne seraient utilisés que si les capacités d’abattage d’un pays ne lui permettaient pas d’exécuter les animaux rapidement.

Source : Reuters

Commentaires