Le Fonds de solidarité FTQ s’associe à La Foire des villages

Montréal (Québec), le 16 juin 2000 – Le Fonds de solidarité FTQ est fier de s’associer comme commanditaire à La Foire des villages qui aura lieu en février 2001. Ce projet interpelle le Fonds puisqu’il s’intègre naturellement à sa mission de soutien au développement économique et de création d’emplois dans toutes les régions du Québec.







La foire des villages permettra aux citoyens des villes de reprendre contact avec la réalité des régions d’aujourd’hui.


« Notre mission est d’ouvrir la voie et de nous associer aux projets innovateurs lorsque cela est requis pour stimuler la création d’emplois et le développement économique », explique le vice-président aux communications, au marketing et aux relations publiques du Fonds de solidarité FTQ, monsieur Guy Versailles.

Le Fonds a été la première institution financière à amener le capital de risque dans toutes les régions du Québec à travers son réseau de 17 fonds régionaux. Ces fonds comptent aujourd’hui plus de 200 entreprises partenaires directes. De même, le Fonds de solidarité FTQ a mis sur pied, en collaboration avec la Fédération québécoise des municipalités (alors appelée UMRCQ), le réseau des 86 sociétés locales d’investissement pour le développement de l’emploi connues sous le nom de SOLIDE. Ces dernières ont réalisé à ce jour près de 900 investissements.

« Nous voulons être présents partout au Québec où un entrepreneur a un projet valable. Une partie importante de ces projets ne nous aurait pas été acheminée à Montréal sans notre implantation locale et régionale. La clef de la réussite ici a été de rapprocher le capital des régions et des entrepreneurs. Il s’agit véritablement de procurer à chaque région les moyens d’assurer son propre développement », poursuit monsieur Guy Versailles. Récemment, le Fonds a lancé La carte routière des Familles en affaires. Ce programme unique vise à faciliter la transition des entreprises familiales et en assurer la pérennité. Le transfert réussi d’une entreprise familiale, c’est autant d’emplois maintenus, sauvegardés ou créés. Ce programme pourra contribuer favorablement à la vitalité régionale puisqu’un nombre élevé des entreprises en région sont des entreprises familiales.

La foire des villages procède de la même logique, mais à l’inverse, en amenant les régions vers la métropole. Elle permettra aux citoyens des villes de reprendre contact avec la réalité des régions d’aujourd’hui. Les études indiquent qu’un nombre élevé de Québécoises et de Québécois sont attirés par les régions, soit parce qu’ils y comptent de la famille, ou alors par attrait pour un mode de vie différent de la vie urbaine. « Le Québec est un pays de régions. Tout le monde y gagnera si, après l’exode dont ont été victimes plusieurs régions, un retour du balancier permettrait d’insuffler un souffle nouveau dans le développement régional par l’apport d’une population plus jeune, qui arrivera avec des idées, des projets et des ressources pour les réaliser », termine monsieur Guy Versailles.

Le Fonds de solidarité FTQ, dont l’actif net s’élève à plus de 3,3 milliards $, est un fonds d’investissement qui fait appel à l’épargne des Québécoises et des Québécois, grâce en particulier à ses REER, afin de contribuer à la création et au maintien des emplois dans les entreprises, et de participer au développement économique du Québec. Le Fonds compte maintenant près de 420 000 actionnaires et a participé, seul ou avec d’autres partenaires financiers, à la création, au maintien et au soutien de plus de 80 000 emplois.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Solidarité rurale

http://www.solidarite-rurale.qc.ca/

Commentaires