Le Fonds régional de solidarité FTQ investit dans la production de tomates biologiques

Bonaventure (Québec), 23 janvier 2002 – Le Fonds régional de solidarité FTQ Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine est fier d’annoncer la venue de deux nouvelles entreprises partenaires de la Baie-des-Chaleurs, soit Serres Jardins Nature et Les Pétroles C. Poirier inc.

Serres Jardins Nature

Dans le cadre d’un projet totalisant 1 173 000 $, le Fonds régional de solidarité FTQ Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine est heureux d’annoncer une participation de 110 000 $ dans Serres Jardins Nature. Ce financement, auquel
participe également de nombreux autres partenaires, est destiné à

l’implantation d’un complexe de serres à New Richmond.

Ce complexe, d’une superficie de 4000 m2, qui sera chauffé à partir des
rejets thermiques de la cartonnerie Smurfit-Stone de New Richmond, sera
principalement destiné pour la production de tomates biologiques.

M. François Bélanger, directeur général et actionnaire de l’entreprise,
est fier de participer à la création de huit emplois en région surtout qu’il
fut l’instigateur de ce projet. « Nous croyons beaucoup à l’agriculture
biologique, ce mode de production fondé sur des pratiques d’aménagement et de
gestion agricole durable et respectueuse de l’environnement. »

« Nous sommes très heureux d’avoir pu compter sur la participation et
l’expertise du Fonds régional de solidarité FTQ Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine
pour la mise en place de notre projet » de déclarer M. Christian Côté,
président de Serres Jardins Nature.

Selon M. Marc Cayouette, directeur général au Fonds régional de
solidarité FTQ Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine « La complémentarité des cinq
actionnaires, la demande grandissante pour les produits biologiques,
l’application des techniques de culture modernes et la valorisation des rejets
thermiques industriels en a fait un projet très intéressant pour notre
organisation. »

Les Pétroles C. Poirier inc.

Les Pétroles C. Poirier inc. est une entreprise régionale qui a su
avantageusement tirer son épingle du jeu dans un secteur très concurrentiel.
Pour y parvenir, la direction a parié à la fois sur une excellente qualité du
service ainsi que sur une très bonne gestion administrative et opérationnelle.
De plus, selon M. Marie-Louis Bourdages, président de Les Pétroles C. Poirier
inc. « Pour réussir en affaires, l’argent et la bonne volonté ne suffisent

plus, il faut savoir s’entourer d’expertises complémentaires et de gens
dynamiques. C’est aussi cela que nous sommes aller chercher auprès du Fonds
régional. »

« Par notre intervention, une vingtaine d’emplois sont ainsi consolidés.
Nous espérons également que notre investissement permettra à l’entreprise de
tirer profit d’opportunités qu’autrefois elle pouvait laisser passer et ainsi
créer à court terme des emplois additionnels, » de préciser M. Marc Cayouette.

Un bilan positif

« Ces deux nouveaux investissements portent à 20 le nombre d’entreprises
partenaires avec lesquelles nous nous sommes associés au cours des cinq
dernières années. Notre équipe a analysé en profondeur plus de 100 plans
d’affaires et le conseil d’administration a approuvé 20 dossiers
d’investissement. Il s’agit d’une performance agressive qui nous positionne
comme le “leader” du capital de développement sur notre territoire, » de
souligner Mme Micheline Brière, présidente du conseil d’administration du
Fonds régional de solidarité FTQ Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine.

Le Fonds régional de solidarité FTQ Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine est une
société de capital de développement qui effectue des investissements variant
entre 50 000 $ et 750 000 $ dans des entreprises de la région. Ses outils
financiers sont flexibles et complémentaires de façon à créer un effet de
levier dans les structures financières de projets.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fonds de solidarité FTQ

http://www.fondsftq.com

Commentaires