Le gouvernement canadien appuie le lancement du Programme Soyez prudent avec les aliments

Ottawa (Québec), 3 juin 2008 – L’honorable Christian Paradis, secrétaire d’Etat à l’Agriculture, a annoncé, au nom de l’honorable Tony Clement, ministre de la Santé, et de l’honorable Gerry Ritz, ministre d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, le lancement du programme de sensibilisation et d’éducation publiques Soyez prudent avec les aliments, qui vise à réduire l’incidence des maladies d’origine alimentaire au Canada.

Ce programme a été lancé au Canada par le Partenariat canadien pour la salubrité des aliments, une association nationale dont les membres fondateurs comprennent Santé Canada, l’Agence canadienne d’inspection des aliments, Agriculture et Agroalimentaire Canada, des organismes représentant l’industrie, le consommateur, la santé et l’environnement, ainsi que des organismes des gouvernements provinciaux qui font la promotion de saines pratiques de manutention des aliments. Ce programme canadien s’inspire de son vis-à-vis américain Be food Safe dont le lancement s’est avéré une réussite.

« Nous avons tous un rôle à jouer dans la salubrité des aliments et le programme Soyez prudent avec les aliments fournit aux Canadiens des renseignements utiles sur de saines pratiques de manutention des aliments. Assurer la salubrité des aliments requiert un effort conjoint du gouvernement, de l’industrie et du consommateur. Cette initiative illustre bien comment l’industrie, les groupes de consommateurs et le gouvernement peuvent se concerter pour protéger les citoyens », a déclaré le Secrétaire d’Etat Paradis.

Le programme Soyez prudent avec les aliments insiste sur les quatre précautions essentielles – nettoyer, séparer, cuire, réfrigérer – afin d’assurer la salubrité des aliments qu’on manipule. Pour la mise en oeuvre du programme, le Partenariat canadien pour la salubrité des aliments en présentera les messages et éléments graphiques dans des dépliants publicitaires, des emballages de produits et des présentoirs en magasin.

« La prévention des maladies d’origine alimentaire est un défi de taille pour la santé publique. Le Partenariat canadien pour la salubrité des aliments se donne pour mission de réduire l’incidence de ces maladies en sensibilisant les citoyens à de saines pratiques de manutention des aliments. A cette fin, il entend mettre au point et coordonner des programmes d’éducation axés sur le consommateur dont il confiera la mise en oeuvre aux organismes membres surtout », a expliqué Ron Lemaire, coprésident du Partenariat et vice-président exécutif de l’Association canadienne de la distribution de fruits et légumes.

« Notre gouvernement est voué à la cause de la salubrité des aliments. Cette initiative démontre encore une fois comment le gouvernement s’y prend pour renforcer et moderniser le filet sécuritaire du Canada en vertu du Plan d’action pour assurer la sécurité des produits alimentaires et de consommation », a précisé le Secrétaire d’Etat Paradis.

En décembre, le premier ministre a annoncé le nouveau Plan d’action pour assurer la sécurité des produits alimentaires et de consommation dont l’objectif est de renforcer et de moderniser le filet sécuritaire du Canada en ce qui a trait aux denrées alimentaires et aux produits de santé et de consommation. Les travaux se poursuivent sur tous les aspects du Plan d’action. Le présent gouvernement entend s’assurer que ce filet sécuritaire est apte à faire face aux nouveaux défis de la mondialisation. En février, le Budget 2008 investissait 113 millions de dollars sur deux ans dans le Plan d’action.

Une maladie d’origine alimentaire, ou intoxication alimentaire, survient lorsqu’une personne devient malade après voir consommé un aliment contaminé par des bactéries, des parasites ou des virus, qu’on appelle également microbes ou agents pathogènes. Santé Canada estime qu’il se produit chaque année au pays quelque 13 millions de cas de maladies d’origine alimentaire. Une majorité de ces cas sont attribuables à des microbes dont la présence est due à une mauvaise manutention des aliments au foyer. A l’heure actuelle, on estime que les maladies d’origine alimentaires coûtent jusqu’à 3,8 milliards de dollars par année en soins de santé.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires