Le Japon commente le Partenariat transpacifique

Le Japon a exprimé son inquiétude quant à la perte de dynamisme dans les discussions pour établir un réseau d’échange transpacifique. Les participants ont en effet refusé de se rencontrer à nouveau ce mois-ci pour tenter d’établir une entente qui engloberait 40% de l’économie mondiale.

Les ministres des 12 nations qui négocient le Partenariat transpacifique (PTP) n’ont pas réussi à conclure une entente au cours des discussions du mois dernier qui ont eu lieu sur l’île hawaiienne de Maui, et ce, malgré l’optimisme initial.

Dans un blogue publié mardi, Akira Amari, le ministre de l’Économie du Japon, se demande pourquoi les États-Unis semblent avoir mis de côté « l’entêtement persistant » dont ils font preuve habituellement pendant les discussions. Certains pays étaient pourtant prêts à rester pour tenter de trouver un terrain d’entente.

« J’ai insisté pour que nous nous rencontrions à nouveau ce mois-ci parce que les pays étaient sur le point de perdre intérêt et les discussions n’auraient mené à rien », a écrit Akira Amari. « Si les pays perdent intérêt, il faudra un temps considérable et beaucoup d’efforts pour retrouver leur motivation initiale. La clé du succès pour en arriver à une entente est que chaque pays reste motivé. » Selon Akira Amari, les États-Unis étaient vagues à propos d’un échéancier concret et ses négociateurs avaient besoin d’une pause.

Akira Amari a réaffirmé qu’il y a dispute concernant la protection des droits de propriété intellectuelle sur les données utilisées pour développer des médicaments biologiques. Washington soutient que les États-Unis devraient conserver ces droits pendant 12 ans. Il y a également dispute à propos de l’accès aux marchés laitiers que les États-Unis devraient fournir aux pays membres, ce qui représente un élément majeur pour la Nouvelle-Zélande.

« Ce que chaque pays a trouvé étrange, c’est que les États-Unis n’ont pas montré leur entêtement persistant habituel cette fois-ci et qu’ils ont tout simplement abandonné », a ajouté Akira Amari en précisant que les négociateurs américains semblent avoir jugé qu’aucune entente ne pourrait être établie en une journée ou deux.

L’incapacité de conclure une entente représente un recul dans la tentative du président des États-Unis Barack Obama d’empêcher la Chine d’exercer son influence. Le premier ministre du Japon Shinzo Abe a aussi affirmé que l’entente est cruciale pour relancer l’économie fragile du Japon.

Reportage de Kaori Kaneko, à Tokyo, pour Reuters.

Source : http://www.grainews.ca/daily/japan-anxious-at-lull-in-trans-pacific-trade-talks?module=the-latest&pgtype=homepage

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires