Le Plan d’action économique du Canada : Des résultats pour les agriculteurs

Ottawa (Ontario), 7 juin 2009 – Le Plan d’action économique du gouvernement Harper donne déjà des résultats concrets pour les entreprises agricoles et les familles agricoles canadiennes, a déclaré le ministre de l’Agriculture, Gerry Ritz.

« L’agriculture est un secteur essentiel de l’économie canadienne. Les agriculteurs canadiens ont un rôle important à jouer pour aider le Canada à sortir de la récession mondiale, a déclaré le ministre Ritz. C’est pour cette raison que notre Plan d’action économique comprend des investissements fondamentaux afin que les agriculteurs canadiens puissent optimiser les débouchés. C’est aussi pour cette raison que nous avons pris des mesures extraordinaires pour réduire le fardeau administratif et les délais afin que les agriculteurs puissent bénéficier de ces investissements dès que possible. »

« Les agriculteurs forment la base de l’économie de centaines de collectivités au Canada, a ajouté l’honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre du Revenu et ministre d’État (Agriculture). Le Plan d’action économique du Canada fera en sorte que les agriculteurs sortiront de la situation mondiale actuelle plus forts que jamais. »

Les ministres Ritz et Blackburn ont fait le point sur les investissements destinés aux agriculteurs qui sont contenus dans le Plan d’action économique du gouvernement Harper. Parmi les initiatives les plus importantes comprises dans le Plan, mentionnons les nouvelles dispositions législatives visant à garantir environ un milliard de dollars de prêts au cours des cinq prochaines années pour aider les familles et les coopératives agricoles canadiennes à obtenir le crédit dont elles ont besoin malgré le resserrement du marché du crédit mondial. Pour les familles agricoles canadiennes, il est crucial de pouvoir obtenir du crédit abordable pour investir dans du nouveau matériel, faire l’acquisition de quotas ou agrandir leurs terres.

Le Plan d’action économique du Canada prévoit de nouveaux investissements pour aider les éleveurs à mettre en marché leurs produits. Un nouveau programme représentant 50 millions de dollars permettra d’améliorer l’efficacité et la compétitivité des abattoirs canadiens.

Le Plan d’action économique du gouvernement Harper donne aux agriculteurs l’accès à des installations de recherche et à de la technologie de pointe grâce à un investissement de 25,9 millions de dollars pour moderniser huit laboratoires au Canada. Ces investissements viendront soutenir la recherche en agriculture, renforcer le système de salubrité des aliments du Canada et créer 270 emplois dans nos collectivités.

De plus, le gouvernement Harper aide les agriculteurs à développer de nouveaux produits, profiter des nouvelles technologies et ouvrir de nouveaux marchés grâce à un investissement de 158 millions de dollars dans le programme Agri-innovation.

Le gouvernement du Canada est en train de conclure les travaux entrepris avec les chefs de file du secteur et avec les gouvernements provinciaux et territoriaux pour que le programme Agri-flexibilité soit en fonction cet été. Le programme Agri-flexibilité du Plan d’action économique représente 500 millions de dollars sur cinq ans et vise à aider le secteur agricole à s’adapter aux pressions du milieu et accroître sa compétitivité. Cet investissement va créer des nouvelles possibilité en misant sur l’innovation et en optimisant les débouchés commerciaux.

Pour avoir plus de renseignements sur le Plan d’action économique du Canada, consultez le site www.plandaction.gc.ca.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)
http://www.agr.gc.ca

Commentaires