Le Porc du Québec se mange rosé

Longueuil (Québec), 13 juin 2001 – Depuis près de 20 ans aucun cas de trichine, un parasite que l’on y trouvait parfois, n’a été détecté dans la viande de porc au Québec, ceci grâce à l’amélioration des normes de production. Les producteurs et productrices de porcs du Québec ont à coeur d’utiliser des techniques d’élevage modernes, de respecter des normes et des contrôles rigoureux, de la ferme à l’abattoir, pour vous offrir une viande à la fois saine, nutritive et sécuritaire.

Dans le passé, on recommandait de ne consommer la viande de porc que très bien cuite pour s’assurer de détruire la trichine. Aujourd’hui, cette surcuisson n’est absolument pas nécessaire, « Le Porc du Québec » se mange maintenant rosé!

Pour déguster une viande tendre, savoureuse et sans danger, votre thermomètre à viande est votre meilleur allié. Servez la viande de porc du Québec à 70 degrés C ou 160 degrés F (température interne de la viande), c’est-à-dire dès le moment où son jus devient clair. Toutefois, comme pour toutes les viandes hachées, le porc haché doit toujours être servi bien cuit.

Pour plus d’information consultez le site à la section « Santé et nutrition ».

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Le Porc du Québec

http://www.leporcduquebec.qc.ca/

Commentaires