Le programme d’approvisionnement en eau Canada-Nouvelle-Écosse accepte les demandes

Halifax (Nouvelle-Écosse), 19 août 2004 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Andy Mitchell, et le ministre de l’Agriculture et des Pêcheries de la Nouvelle-Écosse, M. Chris d’Entremont, ont annoncé que les demandes étaient maintenant acceptées dans le cadre d’un nouveau programme d’infrastructure hydraulique, d’une valeur de 3,25 millions de dollars, visant à répondre aux besoins d’approvisionnement en eau des régions agricoles de la Nouvelle-Écosse.

En vertu du programme d’approvisionnement en eau Canada-Nouvelle-Écosse, le gouvernement du Canada investit 2,5 millions de dollars tandis que la province de la Nouvelle-Écosse fournit une somme additionnelle de 750 000 $, afin d’aider l’industrie agricole et agroalimentaire à développer et à maintenir des réseaux durables d’approvisionnement en eau, et à améliorer ces réseaux.

Le programme d’approvisionnement en eau Canada-Nouvelle-Écosse permettra un meilleur accès à des sources d’eau sûres et fiables grâce à l’aménagement d’infrastructure et à l’expansion de l’infrastructure existante, facilitera la planification de projets et la réalisation d’études de faisabilité ainsi que d’analyses environnementales liées à des projets d’irrigation, et servira à élargir les connaissances des sources d’eau souterraines, en plus de répondre à d’autres priorités en matière d’eaux à usage agricole.

« Ce programme d’approvisionnement en eau est un ajout important aux outils que le gouvernement du Canada met à la disposition des producteurs de la Nouvelle-Écosse afin de les aider à se bâtir un avenir plus prospère, a déclaré M. Mitchell. Nous sommes à l’écoute de la collectivité agricole, et nous continuerons de collaborer avec la province à la conception de programmes utiles qui, de façon concrète, contribueront à rendre le secteur agricole plus solide et plus diversifié. »

« Des ressources en eau fiables dans les régions agricoles sont un facteur essentiel de la réussite en agriculture. Ce programme, et notre contribution de 750 000 $ qui sera versée par l’entremise de programmes provinciaux, témoigne de notre engagement à l’égard de l’industrie agricole de la province, a affirmé le ministre d’Entremont. Nous pouvons renforcer notre économie rurale en tirant un meilleur parti de nos ressources en eau. »

En vertu du programme, trois catégories de projets sont admissibles à une aide financière : les projets d’approvisionnement en eau à la ferme, les projets d’approvisionnement en eau pour de multiples utilisateurs et les initiatives stratégiques. Le programme fournit une aide technique et financière à des particuliers et des groupes de producteurs constitués en personnes morales, à des groupes voués à l’agriculture et à la conservation, à des collectivités et municipalités rurales, à des entreprises agricoles et des entreprises rurales, à des établissements d’enseignement ainsi qu’à des sociétés d’État et organismes gouvernementaux provinciaux, afin de les aider à planifier et à élaborer des projets hydrauliques dans les régions agricoles, dans chacune des catégories de projets.

Le nouveau programme d’approvisionnement en eau Canada-Nouvelle-Écosse s’inscrit dans le Programme national d’approvisionnement en eau d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, un programme d’une valeur de 60 millions de dollars administré au titre du Cadre stratégique pour l’agriculture.

Les formulaires de demande pour les projets d’infrastructures à la ferme seront disponibles au printemps 2005, auprès du ministère de l’Agriculture et des Pêcheries de la Nouvelle-Écosse. Quant aux formulaires de demande pour les projets visant des utilisateurs multiples et pour les initiatives stratégiques, on pourra se les procurer aux bureaux d’Agriculture et Agroalimentaire Canada. Les demandeurs peuvent téléphoner au bureau d’AgriTECH Park, à Truro, au (902) 896-0332, ou consulter le site Web à l’adresse www.agr.gc.ca/h2o/.

Pour avoir droit à l’aide financière, les demandeurs doivent recevoir l’approbation écrite de leur projet avant d’entreprendre les travaux proposés. Le programme d’approvisionnement en eau Canada – Nouvelle-Écosse prend fin le 31 mars 2006.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires