L’édition du Bulletin d’avril est prête!

couvertAvec sa formation d’agronome, Éloi Champigny aurait pu envisager une belle carrière dans le service-conseil. Il a plutôt choisi d’intégrer l’entreprise familiale dans un secteur en déclin au Québec : la production porcine détenue par des indépendants.

Lutte aux GES : Au lendemain de la COP21 à Paris, rien n’a été prévu pour que les agriculteurs fassent partie de la solution, soit en participant à un marché du carbone. Une myopie absurde qui risque de saboter l’objectif de limiter la hausse de température.

Les propriétaires d’Agri-Fusion, la plus grosse ferme de grandes cultures biologiques au Québec, ne regrettent pas leur choix. Blé, maïs, soya bios rapportent plus de deux fois à l’hectare que les récoltes conventionnelles et coûtent moins cher à produire!

pareurJacques Pépin pratique le métier de pareur d’onglons depuis plus de 35 ans. Pour lui, c’est plus qu’un métier, c’est une passion! Il a plusieurs conseils à donner aux producteurs laitiers qui passent d’une étable à stabulation entravée à libre.

Les fabricants de tracteurs ont misé davantage sur les produits les plus prisés par les éleveurs cette année. Ils ont donc introduit de nouveaux tracteurs utilitaires et ont apporté des améliorations à leur équipement fourrager. À voir dans le Guide tracteurs utilitaires 2016.

Vous n’êtes pas déjà abonné au Bulletin des agriculteurs? faites-le en cliquant ici.

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Marie-Claude Poulin

Commentaires