L’embargo US sur les patates ne sera pas levé de sitôt

Washington (États-Unis), 11 avril 2001 – Les États-Unis ne seront pas en mesure de lever avant l’été leurs restrictions sur les importations de pommes de terre en provenance de l’Île-du-Prince-Édouard, soit lorsque les analyses sur les échantillons de terre auront été effectuées, a déclaré mercredi un porte-parole du département américain de l’Agriculture.

« Nous ne pouvons pas lever nos restrictions avant l’été ou l’automne », a indiqué Richard Dunkle, administrateur adjoint des services d’inspection des animaux et des plantes au département américain de l’Agriculture.

Les États-Unis ont bloqué les importations de pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édouard en octobre dernier à la suite de la découverte d’un champignon rare dans une partie d’un champ de patates de l’île.

Le département américain a proposé différentes façons de traiter les pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édouard dans d’autres provinces, mais le Canada n’aurait toujours pas donné suite à ces suggestions, qui étaient présentées dans une lettre envoyée mardi.

Le ministre canadien de l’Agriculture Lyle Vanclief a déclaré mardi qu’une levée partielle de l’embargo américain sur la pomme de terre était imminente. Les responsables du département américain de l’Agriculture ont indiqué mercredi qu’il y avait peut-être eu une mauvaise interprétation de leur lettre.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

United States Department of Agriculture (USDA)

http://www.usda.gov/

Commentaires