Ligne de temps

L’entreposage adéquat du maïs et du soya

Entreposer vos récoltes de maïs et de soya est une bonne façon de s’assurer de pouvoir vendre vos grains au prix qui vous convient. Il est important de demeurer attentif aux grains entreposés si vous souhaitez obtenir le meilleur prix possible.

Voici quelques conseils pour y arriver, gracieuseté de Dekalb.

Pour éviter les problèmes de qualité du grain, il faut d’abord que le taux d’humidité soit rabaissé pour l’entreposage. Les taux d’humidité recommandés pour les maïs et le soya, selon la durée de la période d’entreposage, sont les suivants :

Type de grain et durée d’entreposage Taux d’humidité maximal pour l’entreposage de qualité
Maïs vendu avant le printemps 15,5 %
Maïs entreposé 6 à 12 mois 14 %
Maïs entreposé plus d’un an 13 %
Soya vendu avant le printemps 14 %
Soya entreposé 6 à 12 mois 12 %
Soya entreposé plus d’un an 11 %
Source : Université Purdue

Refroidissement et aération du grain
Si le grain a été séché jusqu’au taux d’humidité voulu, c’est la mauvaise gestion de la température qui devient la principale cause de détérioration du grain.

Quand la température du grain varie dans le silo, l’humidité à l’intérieur de l’installation d’entreposage peut migrer et s’accumuler dans certaines zones où le grain se détériorera.

Ce phénomène peut survenir chaque fois que la température varie dans le silo. Cependant, il se produit surtout quand le grain à l’intérieur est chaud et que le temps à l’extérieur est froid.

Dans le silo, le grain est bien isolé. Sans une bonne gestion de la température, le grain et l’air qui l’entoure risquent de conserver leur température d’entrée dans le silo (10 à 27oC).

Quel que soit le moment de l’année, la température du grain ne devrait jamais s’éloigner de plus de 8 à 11 oC de la température mensuelle moyenne.

L’aération sert à modifier la température du grain en assurant une circulation d’air dans le grain. Règle générale, l’aération ne devrait pas être utilisée pour sécher le grain, bien qu’elle puisse en faire varier légèrement le taux d’humidité.

L’aération sert à refroidir le grain à l’automne ou à le réchauffer au printemps. Le grain qui est refroidi par tranches de 5 à 15 oC environ pour l’entreposage pendant l’hiver devrait créer des conditions moins propices à la croissance des moisissures et à la multiplication des insectes.

Lire la lettre technique DEKALB (PDF)

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires