Les odeurs de l’usine Alex Couture : intervention du MEQ

Québec (Québec), 20 août 2001 – Dans le cadre des démarches déjà entreprises pour mettre fin aux problèmes d’odeurs, provenant de l’usine Alex Couture inc. de Charny, le ministre de l’Environnement du Québec, M. André Boisclair, annonce l’intervention au cours des prochains jours du TAGA 6000. Ce laboratoire mobile à la fine pointe de la technologie analyse les gaz atmosphériques à l’état de traces et permet d’effectuer instantanément l’échantillonnage et l’analyse des polluants gazeux dans l’air.

L’envoi du laboratoire mobile fait suite aux constats effectués par les représentants de la Direction régionale de la Chaudière-Appalaches du ministère de l’Environnement à l’effet que les correctifs apportés par l’entreprise à ses biofiltres au début du mois d’août, sont insuffisants pour réduire les odeurs à un niveau acceptable.

Différents prélèvements d’échantillons seront effectués par le TAGA 6000 au cours des prochains jours en fonction des conditions météorologiques.

Par ailleurs, le ministère de l’Environnement a demandé à l’entreprise Alex Couture inc. de lui soumettre aujourd’hui même un plan d’action pour réduire les émissions d’odeurs provenant de son usine d’équarrissage de Charny.

« Nous continuerons de déployer l’énergie requise et utiliserons tous les moyens à notre disposition pour que la situation s’améliore rapidement afin que les citoyens incommodés puissent bénéficier de la qualité de l’environnement à laquelle ils ont droit. Je verrai à ce que la population soit informée rapidement des actions qui seront prises pour corriger la situation », a déclaré M. Boisclair.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’Environnement du Québec

http://www.menv.gouv.qc.ca

Commentaires