Les pommes de terre nouvelles du Québec arrivent

Longueuil (Québec), 19 juillet 2003 – C’est avec détermination qu’une centaine de producteurs et d’emballeurs de pommes de terre nouvelles duQuébec, ont décidé d’emboîter le pas et de former une alliance afin de prendre d’assaut le marché québécois de la pomme de terre.

« Cette alliance est incontournable puisque toutes les variétés de pommesde terre nouvelles dites “primeur” représentent plus de 6% de la productionannuelle de pommes de terre au Québec; une production qui représente unchiffre d’affaires de 100 millions de dollars par année! » a déclaré M. MartinGemme, porte-parole des emballeurs. De plus, les dernières statistiquesdémontrent bien l’ampleur qu’a pris la production de pommes de terre nouvellesau Québec. « Nous avons commencé il y a 7 ans avec 96 hectares pour ensuiteaujourd’hui, occuper une superficie de plus de 1200 hectares; ce qui équivautà plus de 20 000 tonnes de pommes de terre de variétés spécifiques de”primeur”. Il s’agit d’une augmentation moyenne de productivité de 164% parannée et d’un volume d’affaires annuel qui touche les 6 millions de dollars! »de poursuivre M. Gemme.

Avec ce partenariat entre emballeurs et producteurs, la Fédération desproducteurs de pommes de terre du Québec se dit confiante de l’impact quecette union aura à long terme non seulement sur la productivité de ce secteurde l’industrie agroalimentaire, mais surtout sur la notoriété du produit lui-même.

Malgré le retard sur la production de 7 à 14 jours qu’a entraîné leprintemps froid et pluvieux de 2003, les producteurs prévoient que les pommesde terre nouvelles arriveront en grande quantité sur le marché québécois versla 3e semaine du mois de juillet. Les pommes de terre « primeur » sont lespremières pommes de terre du Québec à arriver sur le marché. Parmi celles-cinous retrouvons des variétés telles : la Belmont, la Eramosa, l’Envol, laChaleur et la Jemseg.

Cette offensive s’inscrit dans la poursuite des objectifs de l’industriequi vise à replacer la production québécoise de pommes de terre en tête depeloton dans un secteur largement occupé par les importations américaines endébut de saison.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération des producteurs de pommes de terre du Québec (FPPTQ)
http://www.fpptq.qc.ca

Commentaires