Les produits laitiers peuvent aider à réduire le risque de diabète et de maladie du coeur

Montréal (Québec), 26 avril 2002 – Une étude récente publiée dans l’édition du
24 avril du Journal of the American Medical Association a démontré encore plus
de bienfaits des produits laitiers. Selon cette étude, les jeunes adultes ayant un surplus de poids pourraient réduire leur risque de diabète et de maladie du coeur en ayant une alimentation riche en produits laitiers.

Le risque de diabète de type 2 et de maladie cardiovasculaire est affecté

par plusieurs facteurs d’ordre médical ainsi que par le style de vie.
Récemment, on a accordé plus d’attention à un groupe de facteurs de risque
nommé syndrome de résistance à l’insuline. Ce syndrome est caractérisé par la
présence d’un taux de glucose sanguin élevé, d’obésité, d’une tension
artérielle élevée et d’un mauvais profile lipidique sanguin, lesquels peuvent
mener au diabète et aux maladies du coeur.

Après une période de 10 ans, l’incidence du syndrome de résistance à
l’insuline était 70% plus faible chez les individus ayant un surplus de poids
au début de l’étude, et qui consommaient le plus de produits laitiers (5
portions ou plus par jour), comparativement à ceux qui en consommaient le
moins (moins de 1,5 portions par jour), peu importe le sexe ou la race. Cette
association était plus faible chez les individus de poids normal. L’effet

protecteur des produits laitiers était observé tant pour les produits laitiers
à faible teneur en matière grasse que pour ceux dont la teneur en gras était
plus élevée. La consommation de produits laitiers était aussi associée à un
apport plus élevé en grains entiers, fruits et légumes, et gras saturés, ainsi
qu’à une faible consommation de boissons gazeuses riches en sucre.

Bien que les gras saturés dans les produits laitiers pourraient élever
les niveaux de « mauvais » cholestérol (LDL), il existe plusieurs mécanismes par
lesquels la consommation de produits laitiers pourrait protéger contre le
syndrome de résistance à l’insuline. Plusieurs études ont démontré que les
produits laitiers pouvaient avoir un effet bénéfique sur le poids corporel des
enfants et des adultes, ainsi que réduire le risque d’hypertension et de
maladie coronarienne, pour ne nommer que quelques-unes des maladies sur

lesquelles les produits laitiers ont un impact positif.

Des données récentes sur les habitudes et les apports alimentaires ont
démontré que la consommation de produits laitiers, et plus spécifiquement
celle de lait, avait diminué significativement au cours des 30 dernières
années, alors que la prévalence de l’obésité et du diabète de type 2, elle,
avait augmenté. Chez les enfants et les adolescents, la consommation de
boissons gazeuses et de collations peu nutritives a aussi augmenté.

L’étude CARDIA (Coronary Artery Development in Young Adults) observe
l’évolution des facteurs de risque de maladies du coeur sur 10 ans auprès d’un
groupe de plus de 3000 jeunes adultes de race Noire et caucasienne, âgés de 18
à 30 ans.

Commentaires