Les programmes du volet Renouveau maintenant offerts aux agriculteurs du Québec

Québec (Québec), 25 janvier 2005 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada, M. Andy Mitchell, et la ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, Mme Françoise Gauthier, ont annoncé le lancement des programmes du volet Renouveau du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA). Les objectifs du volet Renouveau visent principalement à accroître la rentabilité des entreprises agricoles, à diversifier leurs sources de revenus, de même qu’à aider les agriculteurs à améliorer leurs compétences de gestion.

Les deux gouvernements investiront 34,7 M$ sur cinq ans dans les cinq programmes relevant de ce volet, dont 26,5 M$ du gouvernement fédéral et 8,2 M$ du gouvernement du Québec.

« Au titre du CSA, ces programmes de Renouveau sont la preuve que les gouvernements et l’industrie ont à coeur d’aider les producteurs à exceller sur les marchés concurrentiels, a déclaré le ministre Mitchell. Ils servent également à renforcer la position du Canada comme chef de file mondial de la salubrité des aliments, de l’innovation et de la production écologique. »

« Je suis heureuse de souligner que ces programmes répondent aux besoins exprimés par les agriculteurs du Québec ainsi qu’aux façons de faire québécoises en matière d’appui aux conseillers agricoles, d’appui aux initiatives de formation des producteurs et d’appui aux initiatives des tables filières québécoises » a déclaré la ministre Françoise Gauthier.

Mme Gauthier a également indiqué que ces programmes, auxquels s’ajoutent les Services-conseils aux entreprises agricoles canadiennes, vont contribuer à améliorer le revenu des producteurs en les aidant dans plusieurs aspects de la gestion de leur entreprise et dans leur formation continue.

Rappelons que le Cadre stratégique pour l’agriculture est une entente fédérale-provinciale d’une durée de cinq ans comprenant, outre le volet Renouveau, les volets Gestion des risques de l’entreprise, Salubrité et qualité des aliments, Environnement ainsi que Science et Innovation.

Programmes du volet Renouveau du Cadre stratégique pour l’agriculture
Le Programme des services-conseils aux entreprises agricoles canadiennes
Le volet 1 de ce programme donnera aux agriculteurs accès aux services d’un conseiller pour réaliser un diagnostic d’entreprise et préparer un plan d’action. Les producteurs ne débourseront que 100 $ sur les 2 000 $ du coût total de cette consultation.

Le volet 2, quant à lui, permettra aux agriculteurs d’obtenir des services spécialisés de planification d’entreprise. L’aide couvrira 50 % des frais, jusqu’à concurrence de 8 000 $ par demandeur, de 16 000 $ pour deux participants, de 24 000 $ pour trois participants et de 25 000 $ pour quatre participants ou plus pendant toute la durée du programme et ce, pour la réalisation de plans d’affaires exhaustifs portant sur la diversification, la commercialisation, l’expansion, la gestion des risques et la relève.

Le programme de planification et d’évaluation pour les entreprises de produits à valeur ajoutée (PEPVA)
Les demandeurs auront droit, en vertu de ce programme, à un remboursement de 50 % des coûts de consultation pour la préparation d’une analyse de faisabilité ou d’un plan d’affaires, et ce, jusqu’à concurrence de 10 000 $ par demandeur, de 20 000 $ pour deux participants et de 25 000 $ pour trois participants ou plus pendant toute la durée du programme. Les membres d’un projet de groupe qui ne sont pas agriculteurs ne sont pas admissibles au financement au titre du PEPVA.

Les deux programmes en services-conseils ci-dessus sont pourvus d’un financement fédéral de 20 M$.

L’initiative d’appui aux conseillers agricoles
Ce programme, bénéficiant d’un financement fédéral de 4 M$, est conçu pour appuyer les conseillers agricoles.

Ce programme provincial est conçu pour améliorer les services de consultation offerts au Québec et par le fait même, accroître la rentabilité et la concurrentialité des exploitations agricoles. Il a pour objectifs d’aider à diffuser l’information récente afin d’appuyer les conseillers agricoles, de créer des outils et d’établir des liens entre ces outils qui sont adaptés aux besoins des conseillers.

Le programme d’appui aux initiatives des tables filières québécoises
L’approche par filière, propre au Québec, permet de regrouper le monde agroalimentaire de la terre à la table, par secteur ou par région, sur la base d’objectifs communs. Le programme dispose d’un budget s’élevant à 5 M$, partagé à parts égales entre le gouvernement fédéral et le gouvernement du Québec, et comporte deux volets.

Ce programme fédéral-provincial appuiera des projets proposés par les tables filières sectorielles et régionales du Québec. Ces projets seront harmonisés avec la planification stratégique des tables filières en vue de soutenir les mesures stratégiques qui visent à accroître la capacité des entreprises à s’adapter et leur efficacité dans ce domaine. Le programme permettra également aux tables filières sectorielles et aux structures de concertation sectorielle de procéder à une analyse du secteur et de préparer un plan de développement stratégique.

Le programme d’appui aux initiatives de formation en agriculture
Ce programme, élaboré et financé entièrement par le Québec au titre du CSA, à hauteur de 5,7 M$, soutient financièrement les productrices, les producteurs et leur conjoint qui font appel à de la formation pour améliorer le revenu familial tiré de leur exploitation agricole. Les activités financées par le programme doivent s’inscrire dans un projet d’entreprise encadré par un professionnel. Elles peuvent prendre la forme d’apprentissage dispensé à la ferme, de consultations d’experts, de visites ou de stages dans les entreprises, de participations à des colloques, des conférences, des ateliers d’apprentissage, etc.

Le montant maximal d’aide est de 9 000 $ pour les entreprises situées dans les régions ou MRC ressources et de 7 000 $ pour les autres régions.

Ce programme vise également à appuyer le Comité sectoriel de main-d’oeuvre de la production agricole et les collectifs régionaux en formation agricole, pour leur permettre, notamment, d’offrir des activités de formation auprès des agriculteurs et de favoriser l’adéquation entre l’offre des activités de formation des établissements d’enseignement et leurs besoins.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA)
http://www.agr.gc.ca/canadaentete/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires