Les États-Unis lancent un programme d’éradication de la tremblante

France, 26 novembre 2001 – L’administration américaine est résolue à éradiquer la maladie de la tremblante chez les ovins d’ici à 2010. Le département à l’agriculture (USDA), qui craint les liens avec la maladie de la vache folle, exige désormais des éleveurs qu’ils enregistrent moutons et chèvres auprès des autorités fédérales. Une nouvelle réglementation interdit de transporter les animaux, qui n’ont pas ainsi répertoriés, d’un état à l’autre. Ceux qui le sont, sont identifiés par un système de boucles et de tatouage. L’administration américaine souhaite ainsi éradiquer au mois en partie la maladie de la tremblante. Les doutes qui planent sur une parenté possible entre cette affection, la maladie de la vache folle et le nouveau variant de Creutzfeldt-Jacob ont fait beaucoup de tort à l’élevage ovin aux Etats-Unis. L’Australie et la Nouvelle-Zélande, indemnes de tremblante, refusent d’importer la viande américaine et la Chine envisage de leur emboiter le pas. Les symptômes de la maladie peuvent mettre des années à s’exprimer et à défaut de signes cliniques, il faut procéder à une analyse des tissus cérébraux pour établir un diagnostic formel. Le seul moyen d’éliminer la maladie est de détruire les troupeaux entiers, à partir du moment où un cas a été décelé.

Source : Les Échos

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

United States Department of Agriculture (USDA)

http://www.usda.gov/

Commentaires