L’internationalisation du secteur bioalimentaire québécois : une présence soutenue

Québec (Québec), 26 janvier 2005 – De 2000 à 2003, le Québec a participé activement au commerce international des produits bioalimentaires, comme le traduisent les augmentations annuelles d’exportations et d’importations des divers types de produits bioalimentaires échangés. La demande pour les produits québécois s’est accrue de 24,3 % : la valeur des exportations est passée de 2,9 milliards de dollars en 2000 à 3,6 milliards de dollars en 2003. Alors que le taux de croissance annuelle moyen des exportations était de 7,5 %, les importations augmentaient au rythme de 6,7 % par année, soit plus vite que les valeurs des livraisons (5,2 %) et deux fois plus vite que les recettes monétaires (3,3 %).

Certains groupes de denrées ont connu des taux de croissance annuelle notables. C’est particulièrement le cas pour les groupes « miel, érable et sucre » (+23,2 %), « cacao, thé et café » (+19,2 %), « fruits, noix et légumes » (+12,5 %) de même que les viandes, surtout le porc (+7,7 %). Si les exportations présentent des augmentations importantes, il reste que nos partenaires commerciaux sont concentrés géographiquement, ce qui peut par moments fragiliser ces marchés. Au cours des quatre dernières années, les États-Unis ont constitué la principale destination de nos produits (73,9 %), le restant étant réparti entre le Japon (7,6 %), l’Union européenne (6,1 %), le Mexique (0,8 %) et le reste du monde (11,6 %).

De 2000 à 2003, d’importants volumes de produits de même type ont été acheminés vers les mêmes destinations, année après année, confirmant ainsi une segmentation des marchés :

  • vers les États-Unis, la viande de porc et de boeuf, le cacao, le thé, les fruits, les légumes et les produits céréaliers.
  • vers le Japon, la viande de porc, les mollusques et les crustacés.
  • vers l’Union européenne, le soya, les fruits, les légumes et les fromages.
  • vers le Mexique et le reste du monde, la viande de porc et de boeuf et les produits laitiers.

Données sur Internet
Des données sont consultables sur le site Web de l’Institut de la statistique du Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Institut de la statistique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/agricult/index.htm

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires