Listériose : les Aliments Maple Leaf réagit au rapport d’un sous-comité parlementaire sur l’agriculture

Toronto (Ontario), 18 juin 2009 – Les Aliments Maple Leaf (MFI à la Bourse de Toronto) a réagi au rapport d’un sous-comité de l’agriculture enquêtant sur la crise de la listériose de l’an dernier qui a été causée par des produits de viande contaminés provenant de l’usine de Bartor Road de la société et qui a entraîné le décès de 22 Canadiens.

« Le comité a présenté un rapport très complet qui contient desrecommandations importantes concernant le renforcement du système alimentairecanadien », a déclaré Michael McCain, président et chef de la direction. « Cesrecommandations s’appuient sur la nouvelle politique rigoureuse relative à laListeria qui a été mise en oeuvre par l’ACIA en avril. Le rapport dusous-comité offre une orientation claire en vue d’autres améliorations, etnous participerons activement à ce processus. »

Pour ce qui est des principales recommandations et améliorations, Maple Leaf insiste sur les points suivants :

  • Tous les aliments destinés à la vente au Canada, qu’ils soient produits dans des usines soumises à des inspections par des organismes fédéraux ou provinciaux ou importés d’autres pays, devraient respecter une norme nationale coercitive et uniforme. Nous devons nous débarrasser de tous ces régimes réglementaires disparates.
  • Maple Leaf soutient l’appel lancé en faveur d’un examen complet des ressources de l’ACIA, car il est vrai qu’il faut un nombre suffisant d’inspecteurs pour veiller au respect des nouvelles normes plus sévères, et ces inspecteurs doivent avoir la formation nécessaire pour pouvoir enquêter sur les causes fondamentales complexes des résultats d’analyse afin de reconnaître les risques potentiels.
  • Maple Leaf continue de préconiser tout changement pouvant permettre de désigner plus rapidement les risques établis en matière de salubrité alimentaire, que ce soit par une meilleure coordination entre les différents ordres de gouvernements et organismes ou par des essais accélérés et l’accroissement de la capacité des laboratoires.

« Etant à l’origine de la tragédie causée par l’éclosion de listériose,nous avons dû nous améliorer, et c’est ce que nous avons fait et que nousferons continuellement », a poursuivi M. McCain. « Nous avons mis en place desprotocoles de salubrité alimentaire fondés sur des pratiques exemplairesinternationales en matière d’essai, de formation et de technologie de pointe.Maple Leaf continuera de militer en faveur de l’amélioration soutenue despratiques dans l’ensemble de l’industrie, en faisant connaître les leçons quenous avons tirées et les nouvelles stratégies en matière de salubrité desaliments qui permettent d’offrir un système de premier ordre aux Canadiens », aconclu M. McCain.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Aliments Maple Leaf
http://www.mlfi.com/

McCain Foods Limited
http://www.mccain.com/

Commentaires