L’OTA demande un moratoire à l’égard de l’utilisation des OGM

GREENFIELD, Massachusetts, le 17 janvier 2000 – Soulignant l’incidence négative de l’utilisation des organismes génétiquement modifiés (OGM) sur la production biologique, l’Organic Trade Association (OTA) demande un moratoire sur l’emploi de ces organismes dans l’ensemble de la production agricole.







Bien que l’étiquette « certifié produit biologique » signifie qu’aucun OGM n’est utilisé, l’OTA fait remarquer que certains produits biologiques peuvent renfermer de petites quantités d’OGM.


« Il faut effectuer d’autres recherches et adopter d’autres règlements avant d’autoriser davantage l’utilisation des OGM en agriculture. Tant et aussi longtemps que l’emploi des OGM est autorisé, les producteurs biologiques sont exposés aux risques liés au niveau de fond des OGM », a déclaré l’OTA dans un exposé de position rendu public aujourd’hui.

Le principe du génie génétique consiste à manipuler l’ADN entre les espèces, et ce, en vue d’obtenir des résultats qui seraient impossibles par voie naturelle. L’OTA a fait remarquer que le recours à cette technologie en agriculture pouvait avoir une incidence indésirable sur l’environnement et sur la santé humaine. Les organismes d’homologation du secteur des produits biologiques interdisent déjà l’utilisation de la semence d’OGM ou d’autres produits d’OGM dans la production biologique.

Bien que l’étiquette « certifié produit biologique » signifie qu’aucun OGM n’est utilisé, l’OTA fait remarquer que certains produits biologiques peuvent renfermer de petites quantités d’OGM en raison d’une exposition au pollen provenant de cultures d’OGM dans le champ ou de l’introduction accidentelle d’OGM en cours de traitement. Il faut notamment contrôler soigneusement la provenance des ingrédients mineurs tirés du mais ou du soja, en particulier, pour éviter la présence de produits dérivés des OGM.

D’après l’OTA, il faudrait au minimum imposer l’étiquetage obligatoire des aliments renfermant des OGM, en visant réellement l’établissement, à l’échelle mondiale, d’un moratoire de portée intégrale sur l’utilisation des OGM en agriculture.

L’Organic Trade Association (OTA) est l’association commerciale représentant l’industrie de l’agriculture biologique nord-américaine. Ses membres, qui sont plus de 1000, regroupent des producteurs, des expéditeurs, des entreprises de transformation, des sociétés de certification, des associations d’agriculteurs, des distributeurs, des importateurs, des exportateurs, des consultants, des détaillants et autres. Fondée en 1985, l’OTA encourage la pérennité mondiale de l’agriculture par la promotion et la protection de la croissance de divers secteurs de l’agriculture biologique.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Organic Trade Association (OTA)

http://www.ota.com/

Commentaires