L’UE devrait abolir ses subventions déloyales à l’exportation

Banff (Alberta), 11 octobre 2000 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a dit au Commissaire à l’agriculture de l’Union européenne, M. Franz Fischler, que le Canada exercerait de fortes pressions pour obtenir successivement la réduction et l’abolition des subventions à l’exportation des produits agricoles et des autres subventions dont les effets de distorsion sur le commerce nuisent aux agriculteurs canadiens.

« Nous disons depuis toujours à l’UE et aux États-Unis que leur guerre de subventions cause du tort au secteur agricole partout dans le monde et que les niveaux de subvention élevés ont des effets pernicieux sur les prix des produits agricoles », a expliqué M. Vanclief.

M. Vanclief a affirmé à M. Fischler que le Canada continuerait d’exercer des pressions à l’occasion des rencontres à venir avec l’UE et les États-Unis et dans le cadre des travaux du Groupe de Cairns, dont les 18 pays membres tiennent une réunion ministérielle de deux jours à Banff, jusqu’à ce que ces subventions nuisibles soient réduites, puis éliminées.

« Dans l’optique du gouvernement du Canada, il faut de toute évidence uniformiser les règles du jeu pour que les producteurs agricoles de tous les pays aient des chances égales de prospérer », a précisé M. Vanclief.

M. Vanclief a dit à M. Fischler qu’il souhaitait voir le Canada et l’UE travailler ensemble sur un certain nombre de fronts au cours des pourparlers actuels de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et poursuivre un dialogue constructif à l’occasion d’événements comme la réunion du Groupe de Cairns.

« Je suis heureux d’avoir eu l’occasion de m’entretenir avec M. Fischler sur un grand nombre de questions et j’espère que nous pourrons continuer de collaborer dans les dossiers qui causent des problèmes aux producteurs du Canada et de l’UE », a conclu le ministre.

M. Fischler a été invité par le Groupe de Cairns à prendre la parole à la réunion et à discuter de l’évolution des négociations mondiales sur l’agriculture.

Dans le contexte de la réunion ministérielle du Groupe de Cairns, M. Vanclief doit aussi rencontrer individuellement des représentants de l’Australie, des Philippines, de l’Égypte, du Brésil, de l’Argentine, de la Nouvelle-Zélande et de la Thaïlande pour faire valoir les intérêts canadiens dans divers dossiers bilatéraux et multilatéraux.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires