L’Ukraine exportera de nouveau

Le gouvernement de l’Ukraine, par la voix de son ministre des politiques agraires Mykola Prysyazhnyuk, a annoncé la semaine dernière que toutes les restrictions sur les exportations de grain seront levées à compter du 2 juillet prochain.

En réaction à la sécheresse qui a frappé l’est de l’Europe l’an dernier, l’Urkaine avait imposé des quotas à l’exportation, afin de s’assurer que sa récolte de céréales serve d’abord à nourrir sa population.

Les quotas d’exportation de blé, maïs et avoine devaient être abolis en avril, mais ils ont été prolongés jusqu’au 1er juillet. Selon le U.S. Grain Council, l’attribution de quotas est fortement critiquée, les entreprises qui sont détenues en tout ou en partie par l’état étant avantagées.

Le premier ministre Nikholay Azarov a indiqué la semaine dernière que l’Ukraine détenait maintenant des réserves de grain pour les 18 prochains moins.

Pendant ce temps en Russie, l’interdiction d’exportation de céréales se poursuit. La semaine dernière, le premier ministre Vladimir Putin n’a pas voulu indiquer si l’interdiction serait levée avant septembre prochain. Plus tôt ce printemps, la ministre de l’Agriculture Yelena Skrynnick avait indiqué que l’interdiction demeurerait en effet au moins jusqu’en septembre.

Commentaires