Marché des grains: L’incertitude mène à Chicago

C’était chacun pour soi cette semaine sur le marchés des grains, chacune des principales céréales terminant soit en hausse, à la baisse ou en terrain neutre. Le marché avait adopté une tendance positive en début de semaine à la suite du dernier rapport du ministère de l’agriculture américaine (USDA). Les diverses nouvelles de la semaine, ainsi que la décision de la Réserve fédérale (FED) américaine jeudi, ont mené les grains à adopter des directions distinctes.

Vendredi dernier, le USDA a annoncé une récolte plus réduite que prévu pour la saison 2015 mais a rehaussé ses prévisions pour le soya. Les marchés ont vogué sur cette nouvelle jusqu’à mercredi où l’activité importante à Chicago s’est ralenti en attendant la décision de la banque centrale américaine. Les opinions étaient très partagées sur le sujet mais la Fed a finalement tranché en conservant ses taux à leur niveau actuel. L’incertitude s’est ensuite emparée du marché puisque la banque a invoqué les ennuis financiers de la Chine et ses répercussions sur l’économie mondiale pour ne pas durcir sa politique monétaire. Des perspectives plus sombres quant à l’économie ont incité les courtiers à demeurer prudents, surtout que les récoltes de soya et de maïs devraient débuter sous peu aux États-Unis.

En termes de nouvelles, la FAO a indiqué que les stocks de céréales étaient près des niveaux records de 2014, en raison de récoltes abondantes dans certains pays. De manière individuelle, le soya a profité d’un abaissement sur la qualité des productions aux États-Unis tandis que le blé a rebondi à la suite d’un gel qui aurait affecté le Brésil.

Plusieurs analystes ont indiqué que l’orientation des marchés pourrait demeurer hésitante en attendant plus d’informations sur l’état réel des cultures au sud de la frontière. Il faudra peut-être attendre les premiers résultats de récoltes pour avoir une tendance plus claire sur les cours des principales céréales.

Le boisseau de maïs pour décembre qui était le plus actif a terminé vendredi en baisse à 3,7725 $US contre 3,8700 $US pour un recul de 2,5% par rapport à la semaine dernière. Le boisseau de soya pour novembre a reculé de 0,8% à 8,6725 $US contre 8,7425 $US. Le boisseau de blé pour décembre a terminé en hausse de 0,4% à 4,8675 $US comparativement à 4,8500 $US une semaine plus tôt.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires