Mobilisation contre les OGM : ce n’est qu’un début

Montréal, le 22 janvier 2000 – C’est sous un froid sibérien que plus de 700 personnes se sont rassemblées au Square Berri à Montréal pour une marche pacifique de protestation contre les OGM (organismes génétiquement modifiés) à l’occasion de la conférence internationale du Protocole sur la biosécurité.







De récents sondages ont révélé un refus net des OGM par la grande majorité de la population canadienne.


Bravant des conditions climatiques difficiles sur plus de cinq kilomètres, des centaines de personnes ont démenti l’idée trop souvent avancée par le gouvernement canadien qu’il n’existe pas d’opposition aux OGM au Canada. Affirmation d’autant plus trompeuse que de récents sondages ont révélé un refus net des OGM par la grande majorité de la population canadienne.

Cette mobilisation sans précédent au Canada se poursuivra sous la forme d’une présence quotidienne vigilante à l’extérieur de l’édifice où se dérouleront les négociations du 24 au 28 janvier 2000 à Montréal. Cette présence aura pour but d’exiger que ces négociations aboutissent à l’adoption d’un protocole sévère. De même, nous entendons appuyer sans relâche tous les pays qui refusent de se soumettre au diktat du Groupe de Miami.

Désormais, les délégués du Groupe de Miami ne peuvent plus ignorer que l’attention du public est tournée vers eux et qu’ils ne pourront, dorénavant, saboter impunément le Protocole comme ce fut le cas à Carthagène en Colombie lors des précédentes négociations en février 1999.

Commentaires