Monsanto anticipe 4 à 6% de croissance de son bénéfice par action en 2002

France, 5 février 2002 – Numéro deux mondial de l’agrochimie derrière Syngenta, l’américain Monsanto affiche une croissance de 8% de son bénéfice net hors exceptionnels, à 473 millions de dollars contre 440 millions en 2000 (pro forma). Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net a atteint 21 millions de dollars, soit 9 cents par action, contre 3 millions de dollars il y a un an. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice net de 8 cents par action sur les trois derniers mois de l’année, selon le consensus établi par Thomson Financial / First Call.

Sur l’ensemble de l’exercice, les ventes de l’agrochimiste américain ont reculé de 1%, à 5,46 milliards de dollars. Hors effets de change, les ventes auraient toutefois progressé de 3%, note Monsanto. S’agissant de son produit phare, le Roundup, le groupe souligne que les volumes vendus ont progressé de 2%; toutefois, le chiffre d’affaires généré par l’herbicide le plus vendu dans le monde a reculé de 8%. Le brevet qui le protégeait ayant expiré en septembre, les prix du Roundup ont été cassés pour faire face à la concurrence des génériques.

Autre source de préoccupation pour le groupe de Saint-Louis: l’Argentine, pays en pleine crise financière et au bord de l’anarchie. « L’Argentineest un marché clé pour Monsanto et un important exportateur de produits agricoles », reconnaît la firme américaine. Les récentes mesures prises par le gouvernement de Buenos Aires, et notamment la dévaluation du peso, se sont traduites par une charge comptable de 15 millions de dollars au quatrième trimestre. « Etant donné la vitesse avec laquelle l’environnement évolue, nous continuerons de surveiller avec attention la situation en Argentine », souligne le groupe.

Pour l’exercice en cours, Monsanto anticipe une croissance de 4 à 6% de son bénéfice par action. Cette prévision fait abstraction de l’adoption d’une nouvelle méthode comptable, qui devrait gonfler le résultat annuel de 35 à 38 cents. Le bénéfice par action du premier trimestre devrait être équivalent à celui du même trimestre de 2001. Filiale à 85% de Pharmacia, Monsanto volera bientôt de ses propres ailes, la compagnie pharmaceutique américaine devant rétrocéder à ses propres actionnaires sa participation dans sa filiale agrochimique au cours du second semestre 2002 (lire également nos informations sur les résultats de Pharmacia).

Source : Les Échos

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Monsanto

http://www.monsanto.com/

Syngenta

http://www.syngenta.com/

Commentaires