Monsanto persiste à vouloir introduire du blé génétiquement modifié au Canada

Winnipeg (Manitoba), 25 juin 2003 – La filiale canadienne du groupe agro-chimique américain Monsanto a annoncé le maintien de sa demande d’autorisation à la Commission canadienne du blé (CCB) visant à introduire du blé génétiquement modifié au Canada.

Dans une lettre adressée à la CCB et rendue publique mercredi, Monsanto Canada estime « responsable et approprié » de maintenir sa demande d’approbation, faite en juin dernier, pour une variété de blé génétiquement modifié, baptisée Roundup Ready.

Les recherches menées par Monsanto ont « démontré qu’il y a des bénéfices associés au blé Roundup Ready », précise le groupe pour expliquer le maintien de sa demande.

L’autorisation permettrait à Monsanto de pratiquer au Canada des essais en champ pour cette variété de blé qui serait plus résistante aux herbicides.

Plus tôt mercredi, le président de la CCB, Adrian Measner, avait déclaré de Londres qu’il ferait « tout ce qui est en son pouvoir » pour empêcher Monsanto d’introduire du blé génétiquement modifié sur le marché canadien.

« Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour nous assurer que du blé génétiquement modifié ne sera pas introduit au Canada tant que les consommateurs et les agriculteurs ne le voudront pas », a déclaré M. Measner, lors d’une conférence du Conseil international des céréales.

La CCB « a formellement demandé à Monsanto de retirer sa demande d’approbation », a indiqué M. Measner.

« Nous savons qu’actuellement, 80% de nos consommateurs ne veulent ou ne peuvent pas accepter du blé génétiquement modifié », a-t-il expliqué.

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission canadienne du blé
http://www.cwb.ca/

Monsanto
http://www.monsanto.com/

Commentaires