Métro inc. enregistre une augmentation de son bénéfice net de 13,5 % au premier trimestre de 2005

Montréal (Québec), 25 janvier 2005 – METRO INC. annonce que le bénéfice net pour le premier trimestre terminé le 18 décembre 2004 a connu une croissance de 13,5 % pour se situer à 38,6 millions $ par rapport à 34 millions $ pour le même trimestre de l’exercice précédent. Le bénéficedilué par action a été de 0,40 $ par action au premier trimestre de 2005comparativement à 0,34 $ pour le trimestre correspondant de l’exerciceprécédent, soit une augmentation de 17,6 %.

Résultats d’exploitation
Chiffre d’affaires
Le chiffre d’affaires de la Société a augmenté de 3,9 % au premiertrimestre de 2005 pour atteindre 1 446,1 millions $ comparativement à1 392,4 millions $ pour le même trimestre de l’exercice précédent.

Des conflits de travail dans des magasins corporatifs ont réduit notrechiffre d’affaires de 20 millions $ au premier trimestre de 2005. Cette baissea été compensée par près de 10 millions $ due à l’acquisition de 15supermarchés affiliés Metro au cours du troisième trimestre de l’exercicepassé. La croissance de notre chiffre d’affaires aurait été de 4,6 % sans cesévénements. Le 26 décembre 2004, un des magasins corporatifs a été rouvertsuite au règlement du conflit de travail.

Secteur alimentaire
Malgré une vive concurrence qui s’est poursuivie au cours du premiertrimestre, nos stratégies de mise en marché et d’investissement au détail nousont permis de continuer la croissance de notre chiffre d’affaires dans cesecteur avec une hausse de 3,2 % par rapport au trimestre correspondant del’exercice précédent et de 3,9 % si on exclut les effets des conflits detravail dans les magasins corporatifs et l’acquisition de 15 supermarchésaffiliés Metro. La croissance du chiffre d’affaires de nos magasinscomparables a été de 3% au premier trimestre de 2005.

Nous avons investi avec les détaillants 70 millions $ pour uneaugmentation nette de 125 000 pieds carrés, soit une augmentation de près de1,3 % de notre réseau de détail. Des rénovations majeures et desagrandissements ont été complétés dans huit magasins tandis que sept nouveauxmagasins ont été ouverts.

Secteur pharmaceutique
Notre chiffre d’affaires s’est élevé dans ce secteur à 123,1 millions $comparativement à 110 millions $ l’an passé, soit une croissance de 11,9 %.Cette augmentation provient principalement d’une croissance interne. Le nombrede pharmacies Brunet et Clini-Plus était de 177 à la fin du premier trimestrecomparativement à 175 à la fin du trimestre correspondant de l’exerciceprécédent.

Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) (1)
Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement pour le premiertrimestre de 2005 a été de 72,1 millions $, soit 5 % de notre chiffred’affaires, comparativement à 66,4 millions $ pour le même trimestre del’exercice précédent ou 4,8 %. Ces augmentations proviennent principalement dela croissance de notre chiffre d’affaires ainsi que de la quote-part provenantde notre participation dans Alimentation Couche-Tard Inc. qui a été de5,2 millions $ au premier trimestre de 2005 comparativement à 2,7 millions $l’an passé. Cette augmentation de la quote-part a contribué pour 0,2 % à notrepourcentage du BAIIA sur notre chiffre d’affaires. Par contre, les conflits detravail dans des magasins corporatifs ont diminué notre BAIIA sur le chiffred’affaires de 0,2 %.

Intérêts et amortissement
La dépense d’amortissement pour le premier trimestre a été de17 millions $ comparativement à 15,9 millions $ pour le trimestrecorrespondant de l’exercice précédent. Cette augmentation provientprincipalement des investissements effectués dans notre réseau de détail.

Les intérêts ont été de 0,6 million $ au premier trimestrecomparativement à 1,2 million $ l’an passé. Le coût moyen de financement a étéde 3,6 % au premier trimestre comparativement à 3,5 % pour la périodecorrespondante de l’exercice précédent. Une utilisation moindre de nosemprunts bancaires moyens de tout près de 122 millions $ explique cetteréduction des intérêts. Cette diminution des emprunts bancaires résulte d’uneplanification fiscale mise en place au cours des exercices passés et qui nousa fait supporter, tout au long du premier trimestre de l’exercice précédent,des sommes à recevoir des gouvernements de 116 millions $.

Impôts sur les bénéfices
La charge d’impôt du premier trimestre représente un taux d’impositioneffectif de 29,2 % par rapport à 31 % au trimestre correspondant de 2004.Cette diminution de taux s’explique principalement par un taux d’impositionmoins élevé sur notre quote-part dans Alimentation Couche-Tard Inc. parrapport aux autres revenus imposables et à la baisse du taux d’impôt fédéralde 2 % du 1er janvier 2004.

Bénéfice net
Le bénéfice net s’est élevé à 38,6 millions $ au premier trimestre alorsqu’il était de 34 millions $ au trimestre correspondant de l’année précédente,soit une hausse de 13,5 %. Le bénéfice net en pourcentage du chiffred’affaires représente 2,7 % en 2005 et 2,4 % au même trimestre de l’exerciceprécédent. Le bénéfice net dilué par action a augmenté de 17,6 % pouratteindre 0,40 $ par rapport à 0,34 $ l’an passé.

Situation de trésorerie
Activités d’exploitation
Les activités d’exploitation ont nécessité des fonds de 51,9 millions $au premier trimestre de 2005 comparativement à une provenance de51,8 millions $ au trimestre correspondant de l’exercice précédent. En 2005,l’augmentation des débiteurs, des stocks et des créditeurs à la fin du premiertrimestre par rapport à la fin de l’exercice 2004 due à la période des Fêtesexplique en bonne partie l’utilisation des fonds au premier trimestre de 2005.Au premier trimestre de 2004, l’encaissement de sommes à recevoir desgouvernements de 116 millions $ à la fin du premier trimestre de 2004 avaitplus que compensé les besoins de fonds nécessaires à la période des Fêtes.Egalement, au premier trimestre de 2005, nous avons payé un solde de40 millions $ pour les impôts de l’exercice 2004 lié à la planificationfiscale, ce qui explique aussi une plus grande utilisation des fonds aupremier trimestre.

Activités d’investissement
Les activités d’investissement ont nécessité l’utilisation de33,4 millions $ au premier trimestre de 2005 comparativement à 55,9 millions $pour l’exercice correspondant de l’an passé, ce qui s’explique principalementpar un investissement de 23,6 millions $ dans Alimentation Couche-Tard Inc. aupremier trimestre de 2004. Notre valeur aux livres de ce placement au18 décembre 2004 était de 74,8 millions $ et la valeur marchande en date du14 janvier 2005 de 389,2 millions $.

Activités de financement
Les flux de trésorerie reliés aux activités de financement se sont élevésà 60,1 millions $ au premier trimestre de 2005 comparativement à une sortie defonds de 2,7 millions $ au même trimestre de l’exercice précédent. Cettevariation s’explique principalement par le remboursement des empruntsbancaires consécutif à l’encaissement de 116 millions $ des gouvernements à lafin du premier trimestre de 2004. Au cours du premier trimestre, nous avonsaussi racheté, pour une considération totale de 8,1 millions $,384 500 actions subalternes catégorie A à un prix moyen par action de 20,92 $alors qu’aucun rachat n’avait été effectué au trimestre correspondant de l’anpassé.

Situation financière
Notre situation financière est très saine. Nous avions, à la fin dupremier trimestre de 2005, 10,6 millions $ de dette à long terme, un avoir desactionnaires de 877,2 millions $ et un actif total de 1 648,2 millions $comparativement à la fin de l’exercice 2004 où nous avions 9,4 millions $ dedette à long terme, un avoir des actionnaires de 852,1 millions $ et un actiftotal de 1 560 millions $, tel que présenté dans le rapport de gestion durapport annuel de l’exercice 2004. Les obligations contractuelles n’ont pasvarié significativement à la fin du premier trimestre de 2005 par rapport au25 septembre 2004.

Capital-actions
Au 14 janvier 2005, 95 037 373 actions subalternes catégorie A(95 621 688 au 25 septembre 2004) et 977 040 actions catégorie B à droits devote multiples (977 040 au 25 septembre 2004) étaient en circulation. A lamême date, 5 065 000 options d’achat d’actions (5 072 180 au 25 septembre2004) étaient en circulation à des prix d’exercice variant de 7,93 $ à 23,34 $(7,93 $ à 21,75 $ pour l’exercice 2004), pour un prix d’exercice moyen pondéréde 18,00 $ (17,91 $ en 2004), échéant jusqu’en 2011.

Programme de rachat d’actions
Sous réserve de l’approbation réglementaire, le conseil d’administrationa autorisé la Société à acheter, dans le cours normal de ses activités entrele 4 février 2005 et le 3 février 2006, jusqu’à concurrence de 5 millions deses actions subalternes catégorie A, représentant approximativement 8,8 % deces actions en circulation dans le public le 21 janvier 2005 à la fermeture dela Bourse de Toronto. Les achats s’effectueront au prix du marché, parl’entremise de cette bourse et conformément à ses règles et politiques. Lesactions subalternes catégorie A ainsi achetées seront annulées. Depuis le4 février 2004, la Société a acheté dans le cours normal de ses activités2 506 600 de ses actions subalternes catégorie A à un prix moyen par action de19,81 $. Les actionnaires peuvent obtenir sans frais, en écrivant au servicejuridique de la Société, un exemplaire des documents déposés auprès desautorités réglementaires relativement à ce programme. La Société estime quel’achat de ses actions subalternes catégorie A représente un investissementavantageux de ses fonds et est dans le meilleur intérêt de la Société et deses actionnaires.

Dividendes
Le 24 janvier 2005, le conseil d’administration de la Société a déclaréun dividende trimestriel de 0,10 $ par action à l’égard des actionssubalternes catégorie A et des actions catégorie B, payable le 1er mars 2005,soit une hausse de 17,6 % par rapport au dividende déclaré au même trimestrede l’année précédente. Sur une base annuelle, ce dividende représente 23 % dubénéfice net de 2004.

Opérations boursières
La valeur de l’action de METRO INC. s’est maintenue dans une fourchettede 18,50 $ à 23,50 $ au cours du premier trimestre de l’exercice 2005. Durantcette période, le nombre d’actions négociées à la Bourse de Toronto s’estélevé à 7,9 millions. Le cours de clôture du vendredi 14 janvier 2005 était de23,60 $ comparativement à 18,66 $ à la fin de l’exercice 2004, une hausse de26,5 %.

Modifications de conventions comptables
Nous avons adopté, à la fin de l’exercice 2004, deux nouvelles normescomptables, soit la NOC-15 « Consolidation des entités à détenteurs de droitsvariables » et le CPN-144 « Comptabilisation par un client (y compris unrevendeur) de certaines contreparties reçues d’un fournisseur ». Les étatsfinanciers des exercices et des périodes intermédiaires antérieurs ont étéredressés pour tenir compte de ces changements.

Perspectives
Nous sommes confiants de continuer à tirer profit, au cours des prochainstrimestres, de nos stratégies de mise en marché ainsi que de notre programmed’investissement au détail afin de maintenir notre position concurrentielle.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Métro
http://www.metro.ca/

Commentaires