Nouveau programme pour les producteurs de grain biologique

Winnipeg (Manitoba), 8 décembre 2000 – Le conseil d´administration de la CCB a annoncé l´établissement d´un programme pour les producteurs de céréales biologiques. Ce programme permettra de simplifier les procédures et de réduire les frais liés au mécanisme de vente directe des producteurs, communément appelé « buy-back » (mécanisme de rachat), en donnant aux producteurs la possibilité de traiter directement avec la CCB plutôt que de négocier par l´entremise de leur silo de collecte. Les agriculteurs se verront également offrir des modalités de crédit destinées à éliminer les frais initiaux liés aux ventes directes.

« Ce programme simplifie les procédures que les producteurs de grain biologique doivent suivre lorsqu´ils décident de trouver leurs propres acheteurs, a déclaré M. Ken Ritter, président du conseil. La modification du mécanisme de vente directe et l´ajout de modalités de crédit facilitent et assouplissent les étapes à suivre par les producteurs. Le programme devrait également permettre de réduire les coûts supplémentaires que les compagnies céréalières exigent des producteurs pour couvrir les frais administratifs. »

Le nouveau programme fait suite aux consultations tenues plus tôt cette année, dans le cadre desquelles les producteurs de grain biologique ont clairement indiqué que le mécanisme de vente directe était lourd et créait des difficultés de trésorerie. Grâce au crédit offert, les agriculteurs seront désormais traités de la même manière que les clients et les exportateurs agréés qui achètent à crédit des produits de la CCB.

« Les producteurs de grain biologique ont exprimé divers points de vue sur les améliorations à apporter au processus de rachat, a déclaré M. Ritter. Les nouveaux programmes constituent un compromis, car ils éliminent certaines des préoccupations liées aux procédures administratives superflues de traitement et de financement des rachats, sans toutefois miner les principes de mise en commun et de vente par comptoir unique. »

L´an dernier, 85 des quelques 800 producteurs biologiques certifiés dans les Prairies ont commercialisé leur blé, leur blé dur et leur orge eux-mêmes dans le cadre du programme de vente directe. Les autres producteurs de grain biologique ont vendu leur grain par le biais de négociants en grains biologiques.

Le programme de crédit offert aux producteurs de grain biologique sera mis en œuvre à titre d´essai et sera évalué régulièrement au cours de l´année. Les nouveaux programmes seront lancés au début de l´année prochaine, et de plus amples renseignements seront alors fournis sur les procédures à suivre pour négocier une vente directe. « Nous visons à simplifier et à faciliter autant que possible la tâche des agriculteurs à cet égard », a expliqué M. Ritter.

La CCB est le plus grand négociant mondial en blé et en orge sous le contrôle des agriculteurs. Établie à Winnipeg (Manitoba), la CCB figure parmi les plus grands exportateurs canadiens et vient au premier rang en ce qui concerne les rentrées nettes de devises au pays. La CCB vend le blé et l´orge des Prairies dans plus de 70 pays et restitue l´intégralité de ses recettes, déduction faite des frais de commercialisation, aux producteurs de l´Ouest canadien.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission canadienne du blé

http://www.cwb.ca/

Commentaires