Nouvelle convention collective à l’Agence d’inspection des aliments

Ottawa (Ontario), 27 janvier 2005 – Les membres de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) à l’Agence canadienne d’inspection des aliments ont voté à 90 % en faveur de l’entente de principe.

« Depuis la création de l’Agence, les salaires et les avantages de cesmembres n’ont pas augmenté au même rythme que ceux d’autres travailleuses ettravailleurs du secteur public fédéral, souligne Nycole Turmel, présidentenationale de l’AFPC. Au cours de cette ronde de négociations, nous n’avons pasréussi à établir complètement la parité, mais nous avons négocié desrajustements salariaux et des améliorations des avantages qui permettront deréduire sensiblement les écarts. »

Les membres de l’AFPC à l’ACIA, faisant partie des catégories del’exploitation, bénéficieront de rajustements salariaux s’échelonnant entre5,4 % et 9,6 %, avec effet rétroactif au 1er janvier 2003. Cette mesure vise àdiminuer l’écart salarial révélé dans l’étude conjointe CT AFPC sur larémunération de ce groupe. Le nombre de zones de rémunération passera de 4 à3. Les taux de rémunération de trois groupes de l’administration (AS, IS etPM) seront harmonisés aux taux versés aux groupes semblables relevant duConseil du Trésor, rétroactivement au 1er janvier 2003, alors que d’autresmembres recevront une augmentation d’échelon additionnelle.

Les augmentations économiques négociées sont : 2,5 % avec effetrétroactif au 1er janvier 2003; 2,25 % avec effet rétroactif au 1er janvier2004; 2,4 % à compter du 1er janvier 2005 et 2,5 % à compter du 1er janvier2006.

L’entente de principe prévoyait deux nouveaux jours de congé de même quela rémunération du temps mobilisé. Les travailleuses et travailleurs à tempspartiel auront désormais droit à une augmentation d’échelon salariale après 12mois.

Le vote a eu lieu auprès des 4 500 membres de l’unité de négociation,répartis partout au Canada, en décembre et en janvier. La nouvelle conventionviendra à expiration le 31 décembre 2006.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Commentaires