Nouvelle hausse de la valeur des terres au Québec

Regina (Saskatchewan), 3 avril 2002 – Au cours des six derniers mois de 2001, la valeur des terres agricoles a légèrement augmenté dans la majorité des régions du pays, une augmentation qui se poursuit depuis quatre semestres consécutifs. En effet, la valeur des terres canadiennes s’est accrue de 0,8 p. 100 entre juillet 2001 et janvier 2002, comparativement à 0,6 p. 100 au semestre précédent.

« Dans la plupart des provinces, le temps sec a incité les acheteurs à se montrer prudents et à retarder leurs achats, ce qui a eu un impact sur les marchés fonciers. Cependant, toute pression à la baisse exercée sur les prix a été contrebalancée par la demande de terres destinées à l’engraissement du bétail et à la production de cultures de spécialité », explique M. Dan Bergen, directeur général d’Agri-immeubles à Financement agricole Canada.

C’est le Québec qui a enregistré la hausse la plus marquée, avec 4,8 p. 100. Une telle augmentation porte à 15 le nombre d’année consécutives de croissance de la province, laquelle avait enregistré une hausse de 5,0 p. 100 au cours des six premiers mois de 2001.

À Terre-Neuve et Labrador, au Nouveau-Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard, la valeur des terres est demeurée stable comparativement aux hausses respectives de 2,3 p. 100, 1,0 p. 100 et 0,8 p. 100 que ces provinces avaient enregistrées au semestre précédent. La Nouvelle-Écosse a pour sa part enregistré une légère hausse de 2,4 p. 100 comparativement à la baisse de 0,3 p. 100 enregistrée à la période précédente.

En Ontario, la valeur des terres a augmenté de manière continue pour s’établir à 3,1 p. 100 au cours de deuxième semestre de 2001. Il s’agissait là d’une hausse par rapport à l’augmentation de 1,6 p. 100 signalée au rapport précédent.

En Saskatchewan, la valeur des terres a connu une légère baisse de 0,4 p. 100 comparativement au premier semestre de 2001 où la valeur avait diminué de 1,1 p. 100. Au Manitoba, la valeur des terres s’est appréciée de 0,2 p. 100, comparativement à 0,1 p. 100 au rapport précédent.

En Alberta, la valeur des terres agricoles a augmenté de 1,6 p. 100, augmentation modérément inférieure à celle de 2,6 p. 100 qui avait été signalée au rapport précédent.

La valeur des terres agricoles en Colombie-Britannique a connu un ralentissement de croissance pour n’enregistrer qu’un faible 0,1 p. 100 d’augmentation. La province avait connu une augmentation de 0,8 p. 100 au cours des six mois précédents.

Le rapport Valeur des terres agricoles est publié tous les six mois par Financement agricole Canada et est fondé sur l’analyse de 245 terres agricoles repères dans l’ensemble du pays. Il est possible de l’obtenir sur demande ou de le télécharger à partir du site Web de FAC à http://www.fac-fcc.ca/.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Financement agricole Canada (FAC)

http://www.fcc-sca.ca/

Commentaires