Nouvelle norme de gestion environnementale pour les exploitations porcines

Ottawa (Ontario), 4 juillet 2002 – Une nouvelle norme volontaire nationale visant à assurer un environnement plus propre et plus sûr à l’intérieur et à l’extérieur des exploitations porcines canadiennes est en cours d’élaboration, avec l’aide du gouvernement fédéral.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a annoncé aujourd’hui qu’un montant supplémentaire de 300 000 dollars sera affecté à l’Initiative de système national de gestion de l’environnement du Conseil canadien du porc (CCP) afin de mener à terme la stratégie et d’en vérifier l’efficacité à l’aide de projets pilotes. Le CCP a déjà reçu 300 000 dollars pour la première phase de ce travail, qui est exécutée de concert avec Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). Le Conseil a retenu à contrat les services de l’Association canadienne de normalisation afin de guider l’industrie dans le processus d’élaboration de la norme. Les fonds ont été fournis par le Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) d’AAC.

« Je félicite le Conseil canadien du porc pour cette initiative qui vise l’élaboration d’un programme national de norme environnementale pour les exploitations porcines, a déclaré M. Vanclief. C’est la première fois qu’une organisme national de producteurs s’engage dans cette direction, une direction qui cadre parfaitement avec l’objectif de faire du Canada le chef de file mondial en matière de production respectueuse de l’environnement, d’innovation et de salubrité des aliments. »

Le président du CCP, M. Edouard Asnong, a salué avec enthousiasme l’annonce de fonds supplémentaires pour l’élaboration de la norme. « Notre objectif consiste à fournir aux éleveurs de porcs une norme financièrement viable, pratique et vérifiable, qui viendra compléter les politiques, lois et règlements environnementaux existants, a-t-il précisé. Nous voulons rassurer le public quant à la détermination des producteurs de porcs canadiens à protéger l’environnement. »

Le CCP a amorcé, il y a deux ans, l’élaboration d’une norme pour les exploitations porcines. Depuis, l’Association canadienne de normalisation a réuni des représentants des producteurs de porcs, des ministères fédéraux et provinciaux, des universités, ainsi que des groupes de protection de l’environnement et des consommateurs de toutes les régions du pays afin de gagner leur appui à une norme consensuelle pour le secteur. Les prochaines étapes consisteront à mettre la touche finale à l’ébauche, à procéder à un examen public, à lancer des projets pilotes et à produire la norme définitive, qui devrait voir le jour d’ici le milieu de 2003.

Depuis 1995, le FCADR a investi près de 450 millions de dollars dans des programmes nationaux et régionaux visant à favoriser des changements progressifs au sein de l’industrie et des collectivités rurales au Canada.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Conseil canadien du porc (CCP)

http://www.canpork.ca/

Commentaires