OGM : les États-Unis envisagent de se plaindre de l’UE à l’OMC

Washington (États-Unis), 7 février 2002 – Le délégué américain au Commerce Robert Zoellick a menacé de se plaindre à l’Organisation mondiale du commerce du maintien du moratoire de l’Union européenne pour son feu vert à de nouvelles variétés de produits génétiquement modifiés (OGM).

Dans un exposé devant la commission des voies et moyens de la Chambre des Représentants, Zoellick a déclaré que le retard de l’UE en la matière était « totalement inacceptable ».

« J’envisage très sérieusement de déclencher une procédure vis-à-vis de l’OMC », a-t-il expliqué, ajoutant que les États-Unis consulteraient d’autres pays dans l’espoir qu’ils se joignent à eux.

Le feu vert de l’UE à 13 variétés d’OGM attend depuis 1998. Six pays européens emmenés par la France avaient alors exigé un durcissement de la réglementation concernant le test, l’étiquetage et la traçabilité des OGM avant toute autorisation. Les produits concernés sont issus de domaines aussi variés que l’agriculture et la pharmacie.

Source : Reuters

Commentaires