OMC : Pékin veut pouvoir subventionner son agriculture à hauteur de 10 %

France, 6 juin 2001 – Alors que les négociations sont bloquées depuis des semaines, une rencontre prévue ce mardi entre le nouveau représentant du commerce américain, Robert Zoellick, et le ministre chinois du Commerce, Shi Guansheng, pourrait relancer le processus d’adhésion de la Chine à l’Organisation mondiale du commerce. Les discussions multilatérales engagées avec la Chine depuis plusieurs mois sont bloquées sur un point de désaccord sino-américain. Washington refuse depuis plusieurs semaines d’accorder à la Chine, dont la population rurale est évaluée à 900 millions d’habitants, un statut de pays en développement. Or Pékin veut pouvoir subventionner son agriculture à hauteur de 10 %, au lieu de 5 % accordés aux pays développés.

Mais le commerce avec la Chine reste une priorité pour les Etats-Unis. Le président Bush a reconduit vendredi, pour un an supplémentaire, le statut garantissant aux entreprises et hommes d’affaires des relations commerciales normales avec la Chine. Le président américain, qui avait annoncé il y a une semaine à Los Angeles son intention de renouveler cette clause, a informé les dirigeants du Congrès et le département d’Etat de sa décision dans des lettres dont le texte a été publié par la Maison-Blanche. « Un commerce équitable est essentiel non seulement pour améliorer le niveau de vie des Américains, mais aussi pour maintenir des relations solides et productives avec la Chine », a affirmé George W. Bush.

Source : Les Échos

Commentaires